Aucland réconcilie l’Internet et le Minitel

Mobilité

Aucland fait un pied de nez à tous ceux qui croyaient le minitel mort. Le deuxième site de ventes aux enchères de France annonce un service sur Minitel pour la fin du mois.

On croyait le Minitel mort, du moins définitivement abandonné, voire boudé par les acteurs de la Net économie, il n’en est rien. Aucland, site Internet de ventes aux enchères et symbole d’une start-up qui a réussi annonce un service sur Minitel. Pour Aucland, tout est bon pour se diversifier et se faire connaître. Le site d’enchères a par ailleurs lancé, en janvier dernier, un magazine mensuel autour de sa marque. Il s’agit pour Aucland de toucher un public qui n’a pas accès à Internet. “Ceux qui ont le Minitel, n’ont pas forcément Internet, mais ces personnes se connecteront peut-être dans deux ans. A ce moment là, la marque Aucland ne leur sera plus inconnue”, déclare la responsable de communication d’Aucland.

Concrètement, la version Minitel devrait offrir une version plus “light” du site, mais le principe devrait être le même. Toutefois, la navigation sur le Minitel se faisant plus difficilement que sur le Web, la recherche se fera par mot-clé.

Fabrice Grinda, le dirigeant-fondateur d’Aucland annonce la mise en place du 36 15 Aucland pour fin mai, début juin.

Pour en savoir plus : Aucland


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur