Avec le Xabre 400, SiS se frotte à nVidia et ATI

Mobilité

Une nouvelle puce graphique fera bientôt son apparition sur le marché. La Xabre 400 de SiS promet, sur le papier tout du moins, d’être à la hauteur des Radeon 7500 d’ATI ou des GeForce 4 de nVidia. C’est aussi le premier processeur graphique à être compatible avec l’AGP 8x.

Depuis la disparition de 3Dfx (voir édition du 18 décembre 2000) et le long silence de Matrox (qui cependant devrait prochainement être rompu), le monde des processeurs graphiques pour PC de bureau est partagé entre le leader nVidia et ATI. C’est oublier un peu vite le taiwanais SiS (Silicon Integrated Systems) qui vient d’annoncer le Xabre 400. Cette puce entre directement en concurrence avec les ATI Radeon 7500 et les nVidia GeForce 4 MX. En supportant l’AGP 8x utilisé par les cartes mères les plus récentes et DirectX 8.1, elle prend même une petite avance sur ces concurrentes occidentales.

Sur le papier, ses capacités n’ont rien à envier aux “grandes”. La Xabre 400 supporte les instructions d’accélération 3D habituelles (Open GL, Pixel Shader, Bump Mapping, Cubic Mapping, Volume Texture, anti-aliasing plein écran, moteur Transform and Lightening… mais pas les Vertex Shaders apparemment) et vidéo (DirectDraw, décodage MPEG-1 et 2, HDTV…) tout en offrant la fonction d’affichage sur deux écrans. Avec une fréquence de 250 MHz pour le coeur de la puce et une mémoire DDR architecturée sur 128 bits à 500 MHz, le Xabre permet d’atteindre une résolution de 2048 x 1536 pixels en 16,7 millions de couleurs. Il supporte jusqu’à 128 Mo de mémoire DDR. Les premières cartes sont annoncées pour la mi-mai mais SIS se garde d’avancer des noms de constructeurs. Le Xabre 400 succède aux SiS3xx et SiS6xxx et devrait initier une nouvelle gamme de puces graphiques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur