Avec SanDisk, les mobiles deviennent les nouveaux “mange-disques”

Mobilité

Les prochains disques des stars de la musique auront une forme rectangulaire et tiendront dans le creux de la main : ce seront des cartes microSD.

SanDisk va rendre obsolètes les expressions comme “T’as écouté le dernier disque de Coldplay ?”. Il faudra désormais demander “T’as parcouru le dernier slotMusic de… ?”. Mystère. Les noms des premiers artistes qui verront leur production gravée sur les cartes microSD du fabricant californien n’ont pas encore été révélés.

Ce que l’on sait, c’est qu’ils feront parti des catalogues de EMI Music, de Sony BMG, de Universal Music Group et de Warner Music Group. Ces grandes maisons de disques internationales s’associent avec SanDisk pour lancer ce nouveau format de “disque”, le slotMusic. Disponible, d’abord aux Etats-Unis notamment dans les magasins (réels et électroniques) Best Buy et Wal-Mart, ce nouveau support musical arrivera en Europe par la suite. Peut-être à temps pour Noël.

D’une capacité d’un Giga-octet, le slotMusic est une carte microSD préchargée avec un album de musique. En format MP3 et sans DRM, c’est-à-dire sans protection contre la copie, les morceaux joueront à 320 Kilo-octets par seconde. Ce n’est pas tout : avec un tel espace de stockage, les artistes pourront accompagner leurs albums d’images, de textes, de vidéos ou d’autres contenus créatifs. Côté utilisateurs, il sera possible de personnaliser la carte en y ajoutant ses propres fichiers multimédia.

Pour la lecture, la plupart des téléphones, des ordinateurs et certains baladeurs MP3 accueillent les cartes microSD. Le slotMusic sera même livré avec un mini adaptateur USB pour assurer sa compatibilité avec tous les ordinateurs. Et si c’était une carte microSD qui sauvait l’industrie du disque ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur