Sécurité IT : Avira administre à distance les smartphones Android perdus ou volés

CloudMobilitéOS mobiles

Selon l’éditeur Avira, la panacée face aux pertes et vols de smartphones s’appelle Free Android Security. Cette application gratuite permet de géolocaliser des terminaux pour en prendre le contrôle à distance et notamment les désactiver.

Au-delà des agents externes tels les logiciels malveillants, l’un des aspects retors de la mobilité reste la perte et le vol des terminaux.

Avira accouche d’un antidote : l’outil Free Android Security, qui permet de localiser un mobile et d’en prendre le contrôle à distance pour éviter la compromission des données qu’il abrite.

Compatible avec la plupart des modèles de référence (Samsung, HTC, Motorola, etc.), Free Android Security ne s’exécute en revanche que sur les OS Android 2.2 et 2.3. Disponible sur la plate-forme Google Play, il n’est pas encore optimisé pour Ice Cream Sandwich 4.0.

L’ensemble s’articule autour d’une console Web centralisée avec connexion en HTTP sécurisé. L’utilisateur peut accéder à son tableau de bord personnalisé via un navigateur Internet disposant du greffon Java.

La géolocalisation d’un terminal peut néanmoins prendre de longues minutes. La procédure se base en priorité sur les signaux GPS et les point d’accès Wi-Fi ou à défaut, se repose sur les ondes 3G, voire GSM en dernier recours.

Une fois la position signalée sur Google Maps et ajoutée dans un historique dédié, la composante Remote Lock prend le relais.

Moyennant la saisie d’un code de sécurité à 4 chiffres défini au préalable, s’initie une phase de gestion à distance : verrouillage, réinitialisation des paramètres d’usine, effacement de la SIM, de la mémoire interne et des médias de stockage amovibles…

Plus anecdotique, Remote Scream déclenche une alarme distinctive d’une durée de 20 secondes. Utile pour qui sait que son téléphone se trouve à proximité sans pouvoir remettre la main dessus.

Fonctionnalité autrement plus singulière, mais qui n’est pas sans rappeler une option de sécurité qu’Intel a intégrée dans ses ultrabooks, l’identification du propriétaire, via un numéro de téléphone composable depuis l’écran d’accueil.

Pour déployer sa solution et en assurer la disponibilité, Avira se base sur sa propre infrastructure. Mais ses exigences en matière de confidentialité sont lourdes : envoyer des SMS, communiquer à des tiers des coordonnées géographiques, accéder à des données personnelles…

Avira sécurité Android

Crédit image : © microcozm – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur