Avira Free : les antivirus gratuits s’exportent sur Mac

MacMobilitéPoste de travail

C’est un constat : les utilisateurs d’ordinateurs Mac ne sont plus à l’abri de malware. Avira Free décline le concept d’antivirus gratuit pour les machines d’Apple (bonus galerie photos).

C’est le revers de la médaille pour Apple : ses ordinateurs rencontrent un franc succès mais ils ne sont plus épargnés par les menaces virales.

S’est ouvert, pour les éditeurs de solutions de protection, un nouveau terrain d’opportunités.

Avira prend position sous la forme d’un antivirus gratuit, sobrement dénommé Avira Free Mac.

Passé le souvenir du cheval de Troie Flashback et sa mutation en SabPab, Avira met en avant l’émergence de virus hybrides qui exploitent l’hétérogénéité des parcs informatiques pour se propager plus aisément entre des systèmes Windows et Mac OS.

A cet égard, il convient de consolider la défense sur deux fronts : les menaces ciblées et celles susceptibles d’affecter indifféremment les deux OS.

Une telle démarche implique nécessairement d’appréhender la sécurité comme un tout institué à l’échelle du réseau, au-delà du seul poste de travail.

Dans cette optique, l’antivirus est déployable non seulement en local, au cas par cas, mais aussi depuis une console de gestion centralisée (la dénommée AMC), sur toute une flotte de machines.

Les mises à jour répondent à la même logique et peuvent donc s’effectuer depuis un serveur unique, à destination de clients sous Windows, Mac et Linux.

Pour le reste, Avira Free Mac reprend les fondements des solutions gratuites concurrentes : un mode automatique, des analyses régulières en arrière-plan, une protection en temps réel…

Et une dimension heuristique. En d’autres termes, le logiciel tente d’anticiper les menaces tout en évitant les faux positifs en matière d’adware, de spyware, de phishing, de backdoors, etc.

L’apprentissage automatique lui permet d’améliorer ses performances. Une plate-forme cloud fait le reste. Y sont transmis les rapports des utilisateurs qui auront au préalable accepté de contribuer à la “lutte collective contre les programmes malveillants“.

Avira Free Mac s’exécute sur Mac OS X 10.6 Snow Leopard et 10.7 Lion. Si 200 Mo d’espace disque sont nécessaires, l’ensemble s’avère surtout gourmand en mémoire vive, si bien qu’il n’offrira une expérience optimale qu’à partir du seuil des 2 Go.

Crédit image : © Vladislav Kochelaevs – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur