Barack Obama : Facebook et YouTube, c’est super mais à consommer avec modération

Mobilité

Barack Obama invite les jeunes Américains à la prudence en produisant du contenu diffusé sur Facebook ou YouTube. On n’est pas à l’abri d’un revers.

Si Barack Obama exprime sa fierté du développement de start-up comme Facebook ou YouTube qui dispose d’une audience mondiale, le Président des Etats-Unis prend du recul sur leur usage.

C’est l’un de ses messages véhiculés lors de son discours à l’occasion de la rentrée scolaire, le 8 septembre, au lycée d’Arlington (Virginie).

Devant un public d’élèves, il a recommandé de prendre des précautions en publiant des tranches de vie sur Internet sur des plates-formes communautaires.

“Attention à ce que vous postez sur Facebook, cela pourrait se retourner contre vous tôt ou tard”, a répondu Barack Obama à un élève qui voulait savoir comment devenir Président des Etats-Unis. “Faîtes attention à ce que vous postez sur Facebook parce qu’à l’époque de YouTube, quoi que vous fassiez, on vous le ressortira à un moment ou un autre de votre vie”, a-t-il dit. “Et quand on est jeune, on fait des erreurs, on fait des trucs idiots.”

Plus globalement, le discours de Barack Obama était orienté sur les thèmes de l’éducation et de la responsabilité individuelle. Une manière de stimuler les jeunes Américains et de les inciter à travailler pour réussir dans la vie.

“Peut-être que vous serez une personne qui innove ou un inventeur…peut-être serez-vous suffisamment bon pour sortir le prochain iPhone ou une nouvelle méthode de médecine ou un vaccin”, suggère-t-il.

Steve Jobs Junior est-il dans la salle ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur