Barack Obama se fait plus présent sur Facebook : pour quoi faire ?

MarketingSocial Media
barack-obama-reseaux-sociaux
3 11

Barack Obama dispose désormais d’une page Facebook « personnelle ». Quelle place occupe-t-elle dans sa stratégie de communication sur les réseaux sociaux ?

Barack Obama affine sa stratégie de communication sur les réseaux sociaux en amont de la Conférence de Paris sur les changements climatiques (COP21).

Le président des États-Unis dispose, depuis ce lundi, d’une page Facebook « personnelle ». Ou tout du moins « plus personnelle » que celle gérée par sa cellule de communication Organization for Action.

Cette association politique indépendante à but non lucratif se définit comme une « organisation non partisane de sensibilisation sur plusieurs thèmes ». Elle contrôle, depuis 2013, le site Internet officiel du chef d’État, mais aussi son Tumblr, ainsi qu’un compte Twitter ouvert en son nom (@BarackObama) et aujourd’hui suivi par 65,8 millions de personnes.

Avec 45,3 millions de « J’aime » à son actif, la page Facebook « Barack Obama » est également administrée par Organization for Action, avec la bénédiction de l’intéressé, qui en est cofondateur.

Il arrive toutefois que Barack Obama souhaite s’exprimer à titre personnel, auquel cas il ajoute, à la fin de ses messages, l’indicateur « -bo ». Il avait plutôt tendance à le faire sur le Twitter de la Maison Blanche… jusqu’au mois de mai et l’ouverture d’un compte @potus (pour « President of the United States ») aujourd’hui suivi par 5 millions de personnes.

C’est dans ce même esprit que s’inscrit la nouvelle page Facebook « President Obama ». Le dirigeant, qui s’est positionné dans la catégorie « personnalité publique », y a posté un premier message accompagné d’une vidéo dans laquelle il parcourt les jardins du palais présidentiel à Washington, appelant les Américains à s’engager dans la lutte contre le changement climatique. Il a par ailleurs renseigné quelques dates, photos à l’appui, de sa naissance le 4 août 1961 à sa réélection le 6 novembre 2012 pour un second – et dernier – mandat présidentiel.

Les réseaux sociaux avaient justement joué un rôle majeur dans cette réinvestiture. Au lancement de la campagne en septembre 2011, Barack Obama disposait de 28 millions de « followers » sur Twitter et 19 millions de fans sur Facebook, ainsi que 250 000 abonnés à sa chaîne YouTube.

Ses investissements s’étaient majoritairement concentrés sur Twitter, tandis que le candidat républicain Mitt Romney avait surtout porté sa stratégie sur Facebook. Il avait notamment organisé une session de questions-réponses sur le site de micro-blogging avec le hashtag #AskObama.

Le tweet « Four more years » (« Quatre ans de plus ») publié alors que les médias venaient d’entériner la victoire de Barack Obama avait battu un record : en quelques heures, plus d’un demi-million d’internautes l’avaient relayé. Dans le même temps, plus d’un million de fans Facebook avaient cliqué sur « J’aime ».

Crédit photo : Chris Parypa Photography – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur