Base de données : Sun secoue le marché en s’emparant de MySQL

Cloud

Pour un milliard de dollars, le groupe IT américain acquiert l’éditeur suédois qui développe la base de données open source la plus populaire.

Le marché de la gestion des bases de données (SGBD), évalué à 15 milliards de dollars dans le monde, vient d’être touché par un mini-séisme : Sun Microsystems vient d’annoncer le rachat de MySQL du nom de la société suédoise qui développe la base de données open source la plus connue dans le monde. La firme de Jonathan Schwartz a accepté d’investir un milliard de dollars (800 millions en cash, 200 millions en actions) pour lancer cette méga-opération de croissance externe.

Une fois la transaction finalisée d’ici la fin du troisième trimestre ou quatrième trimestre de son exercice fiscal, les équipes et actifs de la société MySQL seront dispatchés dans les divisions softwares, ventes et services du groupe Sun. La base MySQL a fait l’objet de 100 millions de téléchargements et son éditeur en recense 50 000 nouveaux par jour.

Compte tenu de son implication dans les développements open source (notamment à travers le quatuor LAMP : Linux, Apache, MySQL, PHP), Sun se montre comme un acquéreur logique de MySQL. Même si d’autres acteurs comme Red Hat, Intel ou SAP avaient déjà pris position dans le capital de l’éditeur d’outils de bases de données. Des fonds d’investissement comme Benchmark Capital ou Index Ventures avaient également soutenu les activités de l’éditeur suédois.

“Accélérer la transition vers un monde plus ouvert”

Comment Sun compte-il capitaliser sur cette acquisition ? Le produit MySQL sera distribué en OEM à ses partenaires comme Intel, IBM et Dell. D’un point de vue technologique, Sun envisage une combinaison des produits entre OpenSolaris (système d’exploitation de Sun), GlassFish (serveur d’applications compatible J2EE libre), la plate-forme Java de Sun associée à sa communauté NetBeans.

Dans une contribution datée d’aujourd’hui, Jonathan Schwartz apporte sur son blog des précisions sur cette acquisition d’une manière mi-business mi-philosophique. “Sun va dévoiler de nouvelles offres globales de support liées à la place de marché MySQL. Nous allons investir à la fois dans la communauté et la place de marché de manière à accélérer la phase de transition qui pousse les technologies propriétaires vers un nouveau monde abritant des plates-formes Web ouvertes”.

Selon l’historique de la société suédoise accessible via Wikipedia, MySQL AB a été fondée par David Axmark, Allan Larsson et Michael Widenius. Désormais, la société dispose d’un effectif de 400 salariés répartis dans 25 pays. La première version de MySQL est apparue en mai 1995. Cinq ans plus tard, elle est passé en licence GPL à partir de la version 3.23.19. Ses références clients ne manquent…à commencer par Wikipedia mais aussi Facebook, Google, Nokia, Baidu, Yahoo ou Alcatel-Lucent.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur