Bbox : Bouygues Telecom veut d’abord fidéliser ses clients

Cloud

L’opérateur mobile propose désormais une passerelle multi play : Internet haut débit, TV numérique et téléphonie. Avec un clin d’oeil à ses clients sous forfaits.

Afin de rester compétitif vis-à-vis des opérateurs, Bouygues Telecom devait réagir sur le front du mutli play et donc de l’accès Internet. Le 20 octobre 2008, le troisième opérateur mobile français effectuera réellement ses premiers pas dans le domaine de l’accès Internet avec le lancement de la Bbox, qui avait été esquissé au printemps sous forme de blog dans un effort de buzz marketing.

En matière de réseau fixe, Bouygues Telecom est parti de zéro. L’opérateur a donc commandé un réseau haut débit à Neuf Cegetel qui a été livré à la fin du premier semestre. Ce qui lui permet de développer des offres de dégroupage.

Cette nouvelle passerelle multimédia, fabriquée par Thomson, accueillera des services triple play : Internet haut débit (jusqu’à 20 Mégaoctets en débit descendant théorique) avec des fonctions Wi-Fi (notamment exploitées en vue de monter un réseau domestique), la télévision numérique (50 chaînes gratuites) et téléphonie (fixe et mobile avec une notion d’illimité à prendre avec précaution comme tous les fournisseurs d’accès).

Classique dans l’approche hardware, l’offre Bbox est composée de deux boîtiers : le premier est dédié à la gestion de la partie accès Internet-WiFi-téléphonie, le second est consacré à l’offre de télévision numérique. Un bouquet gratuit d’une cinquantaine de chaînes a été constituée, avec possibilité de consommer des bouquets thématiques premium et d’exploiter une fonction enregistreur numérique doté d’une capacité jusqu’à 120 Go soit l’équivalent de 100 heures d’enregistrement (cinq euros TTC par mois).

Clin d’oeil à ses clients forfaits mobiles

Sur le front des tarifs, Bouygues Telecom reste dans la lignée des offres déjà disponibles sur le marché puisque le triple play est disponible “à partir de” 29,90 euros TTC par mois en zones dégroupées.

Dans un souci de fidélisation de sa clientèle (9,3 millions de clients, dont 6,9 millions de clients Forfait), l’accent est mis sur le couplage avec le mobile. Ainsi, le pendant téléphonie de l’offre triple play a été renforcé : les clients peuvent profiter de 3 heures vers les mobiles tous opérateurs depuis la Bbox (et 6 heures pour les clients Forfaits Bouygues Telecom).

Pour les appels vers les fixes, c’est “illimité” depuis la Bbox (sauf numéros courts et spéciaux), incluant 67 destinations à l’international. Avec toutes les précautions nécessaires avec cette appellation tarifaire quelque peu galvaudé. Au final, la première offre phare de la Bbox est proposée au tarif de 39,90 euros par mois en zone dégroupée.

Internet : un portail mi-TF1 mi-“Netvibes”

A cette occasion, Bouygues Telecom a également mis en place un portail Internet pour les abonnés Bbox avec du contenus issus du groupe TF1 (une autre propriété du groupe Bouygues), ainsi qu’un espace Widgets permettant de monter un portail personnalisable “à la Netvibes”. Des partenaires comme Météo France, Mappy (plans et Itinéraires), Boursier.com (bourse) ou LeGuide.com (shopping) font partie du premier réseau de partenaires.

Une offre “TV sur PC” avec une quinzaine de chaînes est également intégrée et un accord a été signé avec Google pour intégrer son moteur dans le portail abonnés.

Bref, l’objectif était de monter une première offre pour prendre position sur le marché du multi play. En attendant de monter progressivement en puissance si les clients sont au rendez-vous.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur