Be veut donner BeOS aux constructeurs de PC

Cloud

Pour briser le monopole de Microsoft, Jean-Louis Gassee, le PDG de la société Be, a décidé de fournir gratuitement son système d’exploitation BeOS aux constructeurs de PC qui accepteront de le préinstaller sur certaines de leurs configurations.

Changement radical de stratégie chez Be. Jean-Louis Gassee, le PDG de la société qui édite le système d’exploitation BeOS vient de décider d’offrir gratuitement son logiciel aux constructeurs de PC. Dans une lettre ouverte sur le site de la société intitulée “A Crack in The Wall”, l’ex-patron d’Apple leur lance un appel pour qu’ils l’aident à lutter contre le monopole de Microsoft. Il explique que sa société donnera une licence gratuite de BeOS à chaque fois que le système sera préinstallé sur un disque dur pour démarrer à l’allumage de la machine.

Le système BeOS a toujours reçu de bonnes critiques des spécialistes mais il n’a jamais réussi à percer sur le marché PC. Jusqu’ici, Gassée a essayé de le positionner en marge de Windows, sur une niche qui adressait les spécialistes de la création numérique audio et vidéo temps réel. La version 4 présentée en novembre dernier au Comdex de Las Vegas (voir édition du 20 novembre 1998) est optimisée pour les puces du géant Intel et Be la livre avec PartitionMagic, un logiciel qui permet de la faire cohabiter avec Windows.

Dans sa lettre ouverte, Gassee s’interroge sur la politique de licence de Microsoft et se demande comment mettre en place une solution alternative à travers le circuit des constructeurs OEM qui suivent de près la stratégie de Microsoft afin de minimiser le coût de leur machine.

“Un marché libre, c’est exactement ce que nous voulons”, écrit-il, “un marché où un constructeur n’est pas menacé de faillite s’il ose offrir un système concurrent de Windows”.

Pour en savoir plus :

* A Crack in The Wall.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur