Best Western : seuls dix clients victimes du piratage

Cloud

La chaîne d’hôtels minimise l’impact de l’attaque survenue le 21 août dans l’un de ses établissements en Allemagne.

La chaîne d’hôtels Best Western vient de répondre aux allégations du Sunday Herald concernant une récente attaque pirate qui aurait exposé les détails personnels de tous ses clients depuis 2007.

Selon un article publié dans le Sunday Herald, un pirate indien inconnu des services de police serait parvenu à accéder aux bases de données de la chaîne Best Western, contenant les noms, adresses et numéros de carte de crédit des clients internationaux du groupe hôtelier.

Pourtant, dans un e-mail adressé à ses clients britanniques ce mardi, le groupe a qualifié les allégations du journal d’“absolument infondées”, précisant que seulement dix clients avaient été affectés.

“Nous sommes en mesure de confirmer que le 21 août, un seul hôtel en Allemagne a été infecté par un virus. L’attaque n’a permis d’accéder qu’aux données de réservation de l’hôtel en question”, écrit David Clarke, président de Best Western Hotels Great Britain (GB). “Seuls dix clients ont été affectés, que nous recherchons actuellement afin de leur offrir notre aide. Il n’existe aucune preuve d’un accès non autorisé aux données d’autres clients.”

David Clarke a également rappelé que Best Western était en conformité avec les standards de sécurité PCI et DSS pour les paiements en ligne sécurisés destinés à protéger les informations client. La chaîne d’hôtels collabore à présent avec le FBI et d’autres autorités internationales pour les besoins de l’enquête.

Traduction de l’article Best Western downplays hack attack de Vnunet.com en date du 27 août 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur