Bibliothèque numérique européenne : la première feuille de route

Mobilité

Le Gouvernement publie en ligne un mémo sur les prochaines étapes de la réalisation de cette vaste bibliothèque virtuelle.

Sous l’impulsion de la France, un projet de “bibliothèque numérique européenne” a été lancé au premier trimestre 2005 (voir édition du 16 mars 2005). Cinq pays de l’Union européenne s’associent officiellement à cette initiative (Espagne, Allemagne, Italie, Hongrie et Pologne), qui est également soutenue par 19 bibliothèques prestigieuses européennes.

L’objectif est de numériser le patrimoine culturel européen (livres et archives audiovisuelles) afin de le mettre à disposition du grand public, de la communauté scientifique et du monde de l’enseignement.

Un livre blanc d’ici la fin de l’année

Dans un mémo qui vient d’être mis en ligne sur le site du Premier ministre, les prochaines étapes sont récapitulées : un comité de pilotage interministériel de bibliothèque numérique européenne a été mis en place le 13 juillet sous la présidence de Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la Culture et de la Communication.

Une première réunion de travail est prévue le 30 août. D’ici la mi-décembre, un livre blanc devrait être réalisé pour disposer “de propositions concrètes”.

Ce projet de bibliothèque virtuelle a pour objectif de contrer les ambitions similaires de Google, perçues comme un signe de l’hégémonie américaine. Fin mai, le moteur de recherche a lancé une version bêta de Google Print (voir édition du 31 mai 2005).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur