Bientôt une guerre des mini-consoles de jeux ?

Mobilité

Même si Nintendo tient fermement le marché des consoles de jeux de poche, certains tentent encore de s’y attaquer. C’est le cas de Bandai qui prévoit, lui aussi, la sortie d’une console couleur en mars prochain. Mais on ne sait pas encore si elle sera disponible en France.

Quelques jours après l’annonce par Nintendo du lancement d’une Game Boy améliorée (voir édition du 25 août 2000), l’autre Japonais Bandai a averti de la sortie prochaine d’une nouvelle console WonderSwan. Encore inconnue en Europe, cette console de jeu portable s’est pourtant vendue à 1,5 million d’exemplaires depuis sa sortie au Japon. Le nouveau modèle sera disponible dans l’archipel en mars prochain, et un mois plus tard à l’étranger, indique l’agence Reuters.

Difficile de savoir pour le moment si elle atteindra nos côtes, mais on peut l’espérer.

Cette console ne manque en effet pas d’atouts. Côté prix, tout d’abord, la WonderSwan couleur devrait coûter environ 450 francs, contre 650 pour la Game Boy Advance. On pourra également la connecter à Internet ainsi qu’à une console PlayStation 2.

On peut se demander toutefois dans quelle mesure il est possible de s’attaquer à l’empire de Nintendo dans ce domaine. Le fabricant avait annoncé en juin dernier avoir vendu 100 millions de Game Boy de par le monde (voir édition du 16 juin 2000). On estime sa part de marché à plus de 90 %. Un autre concurrent, SNK, s’y est d’ailleurs déjà cassé les dents et a récemment retiré sa NeoGeo Pocket du marché (voir édition du 26 juin 2000). Qui fera peur à Nintendo ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur