Bill Gates et Steve Jobs refont le monde

Mobilité

Les deux dirigeants emblématiques du monde informatique se sont retrouvés
lors d’une conférence à San Diego. Une discussion conviviale plutôt qu’une
confrontation.

Lors de sa conférence “D: All Things Digital” à San Diego, le Wall Street Journal a eu le droit à un plateau de choix avec la présence simultanée de Bill Gates le fondateur de Microsoft et Steve Jobs, le co-fondateur et actuel dirigeant d’Apple, pour confronter leur points de vue sur l’histoire de l’informatique et leurs visions respectives du futur.

Je t’aime, moi non plus !“. Depuis environ 30 ans, les relations entre les deux hommes sont tantôt orageuses tantôt complices. Ils décident de travailler l’un contre l’autre ou ensemble selon les opportunités du marché et de business.

La conférence débute avec une vidéo de 1983 dans laquelle on voit les deux jeunes entrepreneurs, ainsi que Mitch Kapor de Lotus et Fred Gibbons de Software Publishing. Le fondateur de Microsoft y déclare “qu’en 1984, Microsoft s’attend à tirer la moitié de ses revenus des logiciels Mac“.

Ce qui n’était pas le premier écart de Bill Gates à l’égard d’Apple, qu’il laissera tomber pour imposer son propre Windows après avoir également trahi IBM dans sa campagne OS/2.

Flashback toujours : vient ensuite la fameuse scène du salon Macworld 1997 où Bill Gates en liaison satellite sur un écran géant au-dessus d’un Jobs écrasé explique sous les huées que Microsoft a pris une participation dans Apple.

Nous avons gardé notre mariage secret pendant 10 ans maintenant“, plaisante Steve Jobs. Après un court silence, Bill Gates déclare que “Cela a été fun de travailler ensemble“. Les supporters les plus acharnés du Mac le regretteront sans doute mais le débat a été plutôt cordial.

Bien sûr, il y a des désaccords mais ils sont confrontés souvent avec humour. Ainsi pour Steve Jobs, le logiciel et le matériel vont de pair. Bill Gates répond que “le logiciel, c’est toute ma vie“. Steve Jobs saisit la balle au bond “Vous savez qu’Apple est actuellement un des plus important développeurs de logiciel pour Windows ?“. Clin d’oeil au passage.

Il est rappelé que lorsque Microsoft a développé sa première Xbox, il utilisait des Mac du fait d’une architecture PowerPC similaire. “Nous n’avons jamais fait de publicité là-dessus“, explique Steve Jobs. Bill Gates répond “Steve est connu pour sa réserve“. Ceux qui ont assisté aux légendaires colères du papa d’Apple apprécieront…

Le cofondateur d’Apple confesse qu’ils sont “les deux hommes les plus chanceux de la Terre” car ils étaient “là au bon moment et au bon endroit“. Lorsque ses réalisations humanitaires sont évoquées, Gates contre-balance : “Le travail le plus important auquel j’ai eu la chance de participer est le PC“.

Jobs reconnaît qu’il manquait à son associé Steve Wozniak et à lui-même le sens du partenariat à leurs débuts. “Si Apple avait eu un peu plus de cela dans son ADN, cela lui aurait été très utile“, reconnaissant ainsi l’apport de Microsoft. De son côté, Bill Gates qualifie de “magique” la façon dont son compère fait les choses, soulignant également son intuition.

La discussion se termine lorsque le Chairman de Microsoft prédit que la plupart des choses imaginées dans la science-fiction deviendront réalité, sauf la téléportation. “A moins que Jobs ait cela dans sa manche“, s’empresse-t-il d’ajouter.

La vidéo de la rencontre est accessible sur News.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur