Bill Gates parle à son agenda de poche

Cloud

Le fondateur de Microsoft a présenté un prototype d’agenda de poche que l’on peut piloter à la voix.

Malgré la puissance de calcul qu’elle exige, la reconnaissance de la voix humaine pourrait prendre place dans les organiseurs de poche. L’éditeur belge Lernout & Hauspie s’était déjà distingué en présentant un prototype sous Linux doté de fonctions de reconnaissance vocale (voir édition du 8 février 2000). Microsoft vient de faire de même à l’occasion d’une présentation cette semaine, à Miami, d’un appareil sans fil baptisé MiPad.

MiPad est un acronyme anglais que l’on pourrait traduire par “agenda interactif multimodal”. Développé depuis environ un an dans les laboratoires de Microsoft, il intègre la reconnaissance vocale grâce à une interface au nom de code “Docteur Who”, pour rédiger son courrier électronique et l’expédier ensuite via une connexion Internet sans fil. Le tout pourrait servir de téléphone et fonctionne sous Windows CE.

Si l’on en croit nos confrères de Red Herring, la puce du PC de poche serait en réalité secondée par un serveur pour résoudre le problème de la puissance de calcul. Grâce à la connexion sans fil, ce serveur se charge des séquences les plus lourdes. En contrepartie, le système est ralenti avec des temps de réponses qui peuvent gêner l’utilisation de l’organiseur. Mais on ne le verra pas de sitôt dans un banc d’essai, sa commercialisation n’étant pas encore à l’ordre du jour.

Pour en savoir plus : La reconnaissance vocale chez Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur