Bill Gates planche sur les toilettes high-tech du futur

La fondation de Bill Gates et de son épouse, la Bill&Melinda Gates Foundation, a désigné les gagnants du projet Reinvent The Toilet Challenge, visant à récompenser la meilleure invention de toilettes hygiéniques et viables, à destination des populations les plus pauvres dans le monde.

bill-gates-president-microsoft

Le projet Reinvent the Toilet Challenge, doté d’un budget de 3,2 millions de dollars offert par la Bill & Melinda Gates Foundation, vise à inviter les sciences et les technologies à créer des toilettes high-tech pour les régions les plus pauvres du globe…

Le sujet prête à rire, et pourtant il concerne un problème de salubrité universel : comment uriner et déféquer afin que nos matières fécales présentent dans l’eau et la nourriture ne viennent tuer 1,5 million d’enfants chaque année des suites de diarrhées ?

Pas de toilettes pour la moitié de la planète

En effet, 40% de la population mondiale, soit 2,5 milliards d’habitants résidant principalement dans les régions les plus pauvres, n’ont pas accès aux toilettes avec vidange et égouts que nous utilisons au quotidien, note Silicon.fr.

Impossible, selon Bill Gates, d’équiper ces populations de sanitaires modernes, « parce qu’ils n’ont souvent pas accès à l’eau et aux égouts, à l’électricité, et aux systèmes de traitement des eaux usées ». Comment font-ils ? Latrines à fosse et soulagement dans la nature composent leur quotidien.

Le Challenge lancé par Bill Gates est simple : créer des toilettes hygiéniques et viables, fonctionnant sans eau, sans électricité et sans égouts, et qui, lorsque cela est possible, permettent de récupérer l’eau, le sel, et d’autres nutriments à partir des déchets.

Utilisables par une large communauté, ils devront être d’un prix suffisamment bas pour être largement déployés par les entrepreneurs locaux. Et tout cela pour un budget de 5 cents par jour et par utilisateur.

Ils ont gagné le Reinvent the Toilet Challenge

Lancé il y a un an, le Challenge vient de récompenser plusieurs compétiteurs. Premier prix (100 000 dollar) pour le California Institute of Technology et ses toilettes à réacteur électrochimique solaire qui transforme les défections en hydrogène stocké dans des réservoirs de fuel.

Second prix (60 000 dollars) pour la Loughborough University avec un système autonome qui décompose les boues fécales en les chauffant à des températures élevées sans oxygène, produisant un charbon biologique consommable, tout en récupérant eau et sels.

Le troisième prix (40 000 dollars) est revenu à l’University of Toronto et son système de désinfection des matières fécales et de l’urine par déshydratation en combinant le mécanique, le thermique à basse température, le filtrage par sable, et l’exposition à la lumière ultraviolette.

Le prochain Reinvent the Toilet Challenge fera l’objet d’un focus sur le design des prototypes. La Bill & Melinda Gates Foundation espère un premier déploiement en usage réel dans les trois prochaines années.

 

 

Crédit image : Copyright 3777190317-Shutterstock.com

Derniers commentaires



2 replies to Bill Gates planche sur les toilettes high-tech du futur
  • Le 20 août 2012 à 19:18 par AtomicBoy44

    Quelques contradiction :
    1ere contradictaion :

    « Premier prix (100 000 dollar) pour le California Institute of Technology et ses toilettes à réacteur électrochimique solaire »

    « Electro » de électrochimique est une dérivé de électrique, donc première concession, il y a de l’électricité. Le solaire est-il PV ou Thermique ?

    2eme contradiction :
    « un système autonome qui décompose les boues fécales en les chauffant à des températures élevées sans oxygène »

    Comment atteindre des hautes températures sans chauffer avec des combustibles ? Avec du solaire thermique ? avec des carburants fossiles ? mais alors, dés qu’il y aura pénurie de carburants que deviennent ces toilettes ?

    A mon avis la troisième solution est la meilleure, bien qu’il faille générer la lumière UV, donc de l »électricité, a moins de la récupérer de la lumière naturelle et de la concentrer. le reste de cette technique pouvant être purement naturel.

    Bref, le jury n’a pas les bases de l’énergie au XXIeme siècle. Mais bon, il faut qu’il distribue ses milliards le Bill.

  • Le 21 août 2012 à 19:31 par Flam696

    Bien dit !
    ;-)

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

01:31:27