Maelstrom : BitTorrent lance son navigateur Internet P2P

Cloud

BitTorrent lance son premier navigateur Internet baptisé Maelstrom, avec toujours comme leitmotiv la décentralisation.

« Décentraliser pour mieux servir et protéger », telle pourrait être la devise de BitTorrent.

La société californienne s’attaque maintenant à un navigateur Internet baptisé Maelstrom dont la particularité est d’être basé sur le protocole BitTorrent.

A l’origine de ce protocole réseau en mode peer-to-peer (P2P), BitTorrent ajoute ainsi une nouvelle offre à ses services déjà constitués de BitTorrent Sync, sa réponse à DropBox, mais aussi Bundle (pour faciliter la distribution de contenus légaux) et, plus récemment, son service de messagerie Bleep.

Tous ces services ont en commun de reposer sur le protocole BitTorrent, c’est-à-dire en reliant les gens directement sans passer par des serveurs centralisés et donc localisés.

Avec son navigateur, BitTorrent reste fidèle à sa philosophie et désire faire fi des serveurs centralisés à une bien plus grande échelle. Avec Maesltrom, le contenu web est en fait partagé via des torrents de manière distribuée.

Une philosophie et une technologie qui jouissent d’une aura particulière après les révélations entourant les agissements de la NSA faites par le souffleur d’alerte (Whistleblower) Edward Snowden.

Distribuée et donc éclatée, l’information est plus difficile à intercepter. Car il existe désormais une grande inconnue sur la confidentialité des données lorsqu’elles atterrissent dans le cloud d’une quelconque société.

Le P-DG de BitTorrent, Eric Klinker, explique ainsi le projet Maelstrom en ces termes : « Et si une portion du Web fonctionnait de la même façon que BitTorrent ? Le projet Maelstrom commence à répondre à cette question avec notre première version publique d’un navigateur Web qui peut alimenter une nouvelle manière pour le contenu Web d’être publié, accessible et consommé. Une véritable connexion à Internet alimentée par des gens, qui abaisse les barrières et nie toute emprise sur notre avenir “.

Le navigateur Internet Maelstrom vient d’être lancé en phase de test alpha fermée à laquelle il est possible de participer en s’inscrivant sur le site de BitTorrent. En s’inscrivant, l’internaute est invité à expliciter ses motivations (en cochant parmi plusieurs choix) et le statut qu’il veut prendre dans le contexte de ce test : bêta testeur, éditeur de contenu…

Cet alpha a en effet aussi pour objectif de réunir des personnes pour concevoir des pages de contenu à utiliser via Maesltrom. Dans cet objectif, des partenaires ont toutefois déjà été sollicités, explique un porte-parole de BitTorrent : « Nous sommes activement engagés aux côtés de partenaires potentiels qui voudraient construire pour le web distribué. »

Sur le web distribué, le contenu reposera sur du HTML au même titre que sur le Web « traditionnel ». « Nous fournissions simplement un autre moyen de distribuer et de publier votre contenu sur le web ». Des questions subsistent comme la monétisation pour les éditeurs de contenu.

Reste à savoir maintenant si le navigateur Internet de BitTorrent méritera bien de porter son nom, synonyme de puissant tourbillon et s’il entrainera irrésistiblement dans son sillage les internautes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur