Bleep : BitTorrent garantit la confidentialité dans sa messagerie instantanée P2P

Apps mobilesMobilité

BitTorrent lance la version finale de son service de messagerie instantanée Bleep sur les différentes plateformes, mettant l’accent sur la vie privée et l’anonymat.

BitTorrent lance la version finale de son service de messagerie instantanée Bleep sur les différentes plates-formes.

L’accent est mis sur la vie privée et l’anonymat.

Les fondements étaient apparus en juillet 2014 : la société Internet d’Eric Klinker lançait Bleep en version alpha privée exclusivement sur Windows 7 et 8. Deux mois plus tard, elle passait au stade de l’alpha publique avec des applications sur OS X et Android.

La voici maintenant en version finale grand public et pour la première fois sur iOS.

Avec Bleep, BitTorrent se tourne vers les utilisateurs de tels services qui ont été échaudés par les agissements de la NSA dévoilés avec les révélations faites par le lanceur d’alertes Edward Snowden.

Dans cette optique, sa technologie décentralisée en mode P2P (peer-to-peer) est exploitée.

Les contenus (ici les messages et les métadonnées) ne sont pas stockés sur des serveurs, mais en local sur les appareils des utilisateurs. Il en va de même pour les clefs de chiffrement, le service censé être chiffré de bout-en-bout.

De quoi faire la nique aux hackers qui peuvent dès lors plus difficilement collecter les données en piratant des serveurs ou en les interceptant à la volée.

BitTorrent martèle dans une contribution de blog avoir pris la mesure des inquiétudes relatives à la collecte des données, à la vie privée et « au coût social d’une technologie qui rapproche les individus ».

Un coût social que BitTorrent met un poing d’honneur à ne pas faire payer aux individus en dévoilant leur identité par exemple. Il suffit ainsi d’un pseudonyme pour commencer à utiliser Bleep.

A l’occasion du lancement de la version finale de Bleep, BitTorrent introduit également une nouvelle fonctionnalité baptisée « Go to Whisper ».

Destinée aux versions mobiles et bureau de Bleep, elle permet d’envoyer des messages éphémères en tapant « Go to Whisper » sur les applications mobiles, « Shift » plus « Envoyer » sur Windows ou encore « Ctrl » plus « Envoyer » sur Mac.

Messages et photos disparaissent alors de la mémoire de l’appareil 25 secondes après avoir été consultés. Il est de surcroît possible de basculer d’un mode à un autre au cours d’un même fil de conversation.

Cédant à la tendance du moment, BitTorrent a également introduit dans Bleep les appels en VoIP (Voice over Internet Protocole), censés assurés avec un chiffrement de bout-en-bout.

Il n’en reste pas moins que Bleep aura du mal à s’imposer face aux ténors du marché que sont WhatsApp ou encore Facebook Messenger.

Mais, Bleep s’appuie sur son image associée à la confidentialité et à la vie privée. Un message que l’on retrouve jusque dans le logo du service : une feuille repliée symbolisant la confidentialité des messages entre correspondants.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur