Black Friday 2015 : une éclaircie pour les commerçants dans un climat tendu ?

E-commerceMarketing
black friday
3 5

Le Black Friday, l’opération de soldes exceptionnels, se tiendra, en boutique et sur Internet, le 27 novembre prochain, dans une atmosphère morose après les attentats de Paris.

Sur le modèle américain, la France se prépare à voir déferler le Black Friday le 27 novembre prochain, un événement commercial qui prend, au fil des ans, de plus en plus d’ampleur et permet, à coup de promotions, de préparer ses achats de Noël…

Si, désormais, le Black Friday, porte bien mal son nom, en raison des attentats de Paris du vendredi 13 novembre dernier, cette journée de bonnes affaires, dans les magasins physiques et sur Internet, pourrait permettre de relancer le marché du commerce un peu morose, malgré l’approche des fêtes.

D’ailleurs, lors d’une récente conférence de presse, la FEVAD a souligné que plusieurs acteurs du e-commerce se consultaient pour prochainement changer le nom de cette manifestation.

Selon la dernière étude de Médiamétrie, en partenariat avec la FEVAD, 84% des cyber-acheteurs ont bien l’intention de profiter de cette opération de ventes promotionnelles.

L’agence R-Advertising note que les commerçants français devraient réaliser 144 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année lors du Black Friday.

Il ne le reste plus à espérer que le Black Friday de cette année  2015 ne ressemble pas trop à celui de l’année dernière, où de nombreuses pannes de sites d’e-commerce s’étaient produites, couplées à des ratés du système 3DSecure, destiné à sécuriser les transactions en ligne.

Pour réaliser leurs achats le 27 novembre prochain, les e-consommateurs disposeront même d’une plate-forme Web dédiée, Blackfridayfrance.fr, lancée par l’agence R-Advertising.

Ce site d’e-shopping regroupe plusieurs marques (Conforama, Amazon, Vertbaudet, Carrefours, 3Suisses, Alinéa, la Fnac, L’Occitane, Melvita,etc.) qui ont choisi de mettre en ligne leur catalogue produits.

Les internautes sont invités à y composer leur « wishlist » en prévision du Black Friday. Ils sont ensuite tenus au courant de l’évolution des produits sélectionnés via des alertes.

Preuve, s’il en est,  que les commerçants ne doivent pas hésiter à mettre en place une stratégie multicanale.

« Il faut travailler à la multiplication des canaux d’achat pour les consommateurs, ainsi qu’à une réponse rapide aux demandes de la clientèle. Ils doivent être très réactifs et résoudre rapidement tout problème potentiel », explique Dan Wagner, PDG et fondateur de Powa Technologies.

« De nos jours, la seule option de se rendre en point de vente physique pour effectuer des achats n’est pas suffisante pour les consommateurs. Ils souhaitent maintenant étendre les barrières du shopping grâce à une expérience complète et une interaction avec les articles qui les intéressent, n’importe où, n’importe quand et le plus simplement possible. Pour ce faire, les marques doivent investir dans une expérience multicanale et penser à intégrer le mobile et la tablette à leur stratégie, afin d’améliorer l’interaction entre les marques et leurs consommateurs », ajoute-t-il.

 

Crédit image : Melpomene – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur