BlackBerry Messenger : le multiplateforme passe par Android

CloudMobilitéOS mobiles
blackberry-messenger-android

BlackBerry révise sa stratégie en matière de messagerie instantanée et de voix sur IP. Le fabricant télécoms canadien étend la sphère d’influence de sa solution propriétaire, qui devrait faire, ce 20 septembre, ses débuts sur Android.

Dans une période charnière marquée par l’unification des moyens de communication et leur basculement vers les réseaux à (très) haut débit, BlackBerry prône une stratégie d’ouverture pour sa solution propriétaire de messagerie instantanée et de voix sur IP Messenger (BBM).

Pour l’heure cantonné à l’environnement BlackBerry OS, le service manque de visibilité face à des applications comme Skype, WhatsApp et Viber, qui montent en puissance grâce à leur disponibilité sur d’autres plates-formes.

En tête de liste, les systèmes d’exploitation Apple iOS et Google Android, qui peuplent, au baromètre de Strategy Analytics, 92% des quelque 700 millions de smartphones vendus en 2012.

La donne pourrait changer ce vendredi 20 septembre avec la publication, sur le Play Store de Google, d’une application BBM officielle.

C’est tout du moins ce qu’a laissé entendre Samsung.

Le fabricant des smartphones Galaxy s’est exprimé via le compte Twitter de sa branche implantée au Nigeria, donnant suite à l’apparition éclair, en début de semaine, d’un fichier .apk ‘BlackBerry Messenger’.

Ce dernier avait été supprimé presque aussi sec. Les copies hébergées sur plusieurs sites de téléchargement direct – entre autres, Mega et FileFactory – ont rapidement connu le même sort.

L’existence et la publication imminente de cette version Android corroboreraient les déclarations émises voici quelques mois par Thorsten Heins.

Le P-DG de BlackBerry laissait entendre “qu’il [était] l’heure d’ouvrir BBM à un plus large public” que sa base actuelle, en l’occurrence 60 millions d’utilisateurs qui s’échangent en moyenne 10 milliards de messages par jour.

Il est toutefois fort probable que le déploiement se fasse par phases, initialement sur le continent africain.

Dans un premier temps, seul le chat écrit sera pris en charge. Les communications voix, les appels vidéo et le partage d’écran suivront, au même titre que la fonctionnalité BBM Channels, qui permettra de suivre marques, entreprises et célébrités sur les réseaux sociaux.

L’enrichissement de BBM pourrait aussi permettre à BlackBerry de valoriser ses activités avant une éventuelle revente, qui semble s’inscrire comme la principale porte de sortie de crise.

bbm-samsng—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : incollable sur Android ?

Crédit photo : BlackBerry


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur