Bourse : “Dell-as”, ton univers impitoyable

Régulations
rachat-dell-vote des actionnaires-repoussé

Dell va-t-il sortir de la Bourse ? Avec le report de l’assemblée générale des actionnaires en raison de grandes incertitudes qui demeurent sur l’issue du vote, Michael Dell joue gros face à “l’actionnaire activiste” Carl Icahn.

Retrait de la Bourse ou maintien ? Le sort de Dell sera scellé a priori le jeudi 24 juillet.

C’est la date à laquelle l’assemblée générale des actionnaires du fabricants de PC a été repoussée. Celle-ci était initialement prévue le 18 juillet.

Un report de cette échéance va laisser du temps au P-DG fondateur Michael Dell de convaincre les plus réticents à son projet consistant à extraire Dell de la Bourse et à positionner la société comme un véritable fournisseur de services IT.

Une méga-opération financière menée en association avec au fonds Silver Lake d’un montant de 24,4 milliards de dollars (rachat d’un action Dell au prix unitaire de 13,65 dollars par action, soit une valeur 25% plus élevée par rapport au cours de l’action le 11 janvier).

Ce n’est pas suffisant, estime Carl Icahn, un riche homme d’affaires que l’on présente comme “un actionnaire activiste” dans les groupes visés.

Et il dispose d’une certaine influence au sein du capital de Dell. En détenant 8,6% du capital de la firme IT du Texas, Carl Icahn peut troubler le projet de Michael Dell.

Avec le soutien de Southeastern Asset Management, Carl Icahn milite plutôt pour programme de rachat d’actions Dell à 14 dollars l’unité. Sans quitter la Bourse.

Selon Silicon.fr, le milliardaire, qui parie sur une forte augmentation du cours de l’action Dell, envisage de prendre le contrôle de 72% du groupe. Mais, dans ce cas, il est peu probable que Michael Dell reste aux commandes de la société.

Carl Icahn n’a cependant pas convaincu le comité spécial du conseil d’administration de Dell en charge d’étudier ce dossier de retrait de la Bourse.

Avec le report de l’assemblée générale, les deux camps continuent de s’opposer.

Michael Dell veut “fournir davantage de temps pour solliciter des procurations auprès des actionnaires“. Mais devra-t-il aussi relever son offre pour convaincre les plus indécis ?

Selon Carl Icahn, “ce report reflète le mécontentement des actionnaires de Dell vis-à-vis de l’offre de Michael Dell – Silver Lake, qui sous-évalue de manière importante l’entreprise.

La lutte d’influence devrait s’intensifier jusqu’au vote final.

—–Quiz—–

Connaissez-vous bien Dell ?

—————-

Crédit photo : AP Photo/Michel Euler

Carl Icahn


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur