Bourse et high-tech : Facebook atteint des sommets

Cloud

La méga-levée de fonds de 1,5 milliard de dollars est confirmée par Facebook. En attendant l’IPO, le réseau social dispose d’un coussin de cash bien molletonné.

Facebook vient de confirmer officiellement la levée de fonds de 1,5 milliard de dollars sous la houlette de Goldman Sachs.

L’opération de financement s’est réalisée réalisée en deux temps : primo, un tour de table de 500 millions de dollars avec la banque d’affaires américaine et le fonds russe DST. Secundo, Goldman Sachs a fait le tour des investisseurs dans le monde (hors Etats-Unis) pour lever le milliard restant de dollars (avec succès puisque Facebook a enregistré une sur-souscription).

La valorisation de la société exploitant le plus célèbre des réseaux sociaux atteint désormais 50 milliards de dollars. Selon Reuters, c’est une grosse machine qui se met en marche pour une future introduction en Bourse : “à ce niveau de valorisation, il s’agirait de l’une des plus importantes mises sur le marché dans le secteur technologique de l’histoire boursière américaine”.

“Notre activité continue de se montrer performante et nous sommes ravis de renforcer notre capacité d’investissement avec cette nouveau financement”, exulte David Ebersman, directeur financier de Facebook. “Avec cette levée de fonds parachevée, nous disposons d’une plus grande flexibilité financière qui nous permet d’explorer toutes les opportunités qui se présentent à nous.”

La société de Mark Zuckerberg, dont la création remonte à 2004, n’évoque d’IPO pas à ce stade mais tout est fait pour passer à cette ultime étape. En attendant, elle affiche sa volonté de se plier à la régulation boursière aux Etats-Unis.

“Même avant l’investissement de Goldman Sachs, Facebook devrait dépasser la barre des 500 actionnaires courant 2011, nous devrons par conséquent communiquer sur nos résultats financiers à partir du 30 avril 2012”, précise Facebook.

Selon les éléments fournis par Goldman Sachs aux investisseurs potentiels de Facebook, le chiffre d’affaires s’élèverait à 1,2 milliards de dollars. Le réseau social afficherait un résultat net de 355 millions de dollars sur les neuf premiers mois de l’année 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur