Bouygues Telecom insère les “appels illimités” dans son concept de quadruple play

Cloud

La nouvelle formule “Ideo 24/24” par Bouygues Telecom repose sur un binôme “Forfait Neo 24/24” pour le mobile + le triple play de la Bbox. Pour moins de 100 euros par mois.

Un an après le lancement d’Ideo (première offre triple play autour de la Bbox), Bouygues Telecom intègre davantage la dimension mobilité (“Forfait Neo”) avec le boîtier multi-services de l’opérateur pour la maison (Internet jusqu’à 20 Mo, télévision, téléphonie fixe).

L’opérateur vient de dévoiler une nouvelle offre baptisée “Ideo 24/24” présentée comme “la première offre quadruple play avec appels illimités”. A défaut d’une réelle intégration des services et des tarifs dans la nouvelle offre, Bouygues Telecom s’appuie sur un binôme “Forfait Neo 24/24” pour le mobile associé au triple play sauce Bbox.

Pour quel prix au final ? 99,80 euros (répartis en 69,90 euros pour le nouveau forfait mobile avec “communications illimitées” et 29,90 euros pour la set top box).

“Cette évolution tarifaire a été rendue possible grâce à l’évolution des terminaisons d’appels”, estime Olivier Roussat. Le directeur général de Bouygues Telecom assure que la prochaine arrivée de Free Mobile n’est pas entrée en considération dans la nouvelle offre.

Bouygues Telecom considère l’offre “Ideo 24/24” comme “une petite bombe lancée sur le marché”. Son lancement commercial est prévu le 24 mai sur fond de campagne publicitaire (TV + Internet).

En prenant un soin méticuleux à fouiller dans les offres catalogue de ses principaux concurrents, Bouygues Telecom considère que des offres similaires à Ideo 24/24 chez les concurrents dépassent allègrement la barre des 100 euros (132,80 euros chez Orange et 124,80 euros chez SFR). “Et toujours pas d’illimité chez eux”, précise Frédéric Ruciak, Directeur général adjoint en charge du marketing.

Reste à connaître la proportion des clients prêts à dépenser près de 100 euros par mois en cette période difficile en termes de pouvoir d’achat…Bouygues Telecom ne fournit pas cette “donnée affinée”.

Apportons quelques précisions dans les conditions générales de vente pour “Ideo 24/24”. Le client doit s’engager sur une période de douze mois. Par rapport à la composante Internet mobile “Forfait Neo en communication illimitée”, il faut s’attendre à une réduction du débit data après une consommation de 500 Mo dans le même mois. Le client ne paiera pas plus cher au-delà de ce palier mais il devra surfer avec un débit moindre “à 128 Kbit/s” (et non plus en connexion 3G+ à 3,6 Mbit/s).

L’offre est limitée à un abonnement personnel par foyer avec 124 correspondants au maximum par facturation, précise-t-on du côté de l’opérateur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur