Bouygues Telecom veut mener la guerre des prix dans l’Internet fixe

CloudRéseauxTrès haut débit
bouygues-telecom-roussat-internet-fixe

Olivier Roussat, P-DG de Bouygues Telecom, a réaffirmé son intention de “casser les prix” dans l’Internet fixe avec une offre “à moins de 30 euros” qui sera lancée au 2e trimestre.

En décembre dernier, Bouygues Telecom déclarait “la guerre des prix” dans l’Internet fixe.

Faisant indirectement référence aux 41,7% de marge d’EBITDA dégagés par Free sur ce segment (selon les résultats 2012 de la maison mère Iliad), le P-DG Olivier Roussat promettait “150 euros d’économies par an”, tout en laissant miroiter des “technologies et services innovants”. Invité de La Chaîne Techno, il a réaffirmé ces ambitions tout en apportant quelques précisions. L’offre en question sera lancée au 2e trimestre. Annoncée à moins de 30 euros TTC, elle permettra effectivement de réaliser “une douzaine d’euros d’économies par mois”.

Sur le volet de l’innovation, le mystère reste entier. On peut envisager des jonctions avec le haut débit mobile, tout particulièrement via ce routeur fixe-mobile proposé depuis quelques semaines aux entreprises qui éprouvent des besoins de connectivité temporaire. Des synergies avec l’offre actuelle de la marque low cost B&You (ADSL à partir de 15,99 euros TTC par mois sans la brique TV) ne sont pas non plus à exclure. Cette offensive préméditée a déjà fait réagir Orange, qui a adapté l’offre multiplay de sa filiale Sosh en rendant la télévision optionnelle et en l’ouvrant à la Livebox Play.

La bataille s’étend, en parallèle, sur un autre terrain : celui du mobile. Au coeur des préoccupations ces dernières semaines, le roaming, en d’autres termes les frais d’itinérance facturés par les opérateurs aux clients qui passent la frontière. Free avait lancé l’offensive au mois de janvier en intégrant, dans son forfait à 19,99 euros par mois, les communications (appels, SMS et MMS entrants / sortants ; Internet mobile dans la limite de l’enveloppe data) sans surcoût pendant 35 jours par année civile depuis les Antilles et la Guyane françaises. Depuis lors, la liste s’est allongée à plusieurs reprises, avec l’Italie, l’Allemagne puis les Pays-Bas.

Orange n’a pas tardé à répondre en révisant sa gamme Origami, qui inclut désormais une enveloppe data variable en Europe et dans les DOM. Le premier palier est fixé à 1 Go pour 7 jours par an ; le dernier, à 14 Go pendant 60 jours. Cette semaine, SFR a pris position dans le débat avec un forfait mobile proposant le roaming vers les mêmes destinations, mais sans limite de durée, pour 59,99 euros par mois, sans téléphone et avec engagement d’un an. L’offre est réservée aux 10 000 premiers souscripteurs. Bouygues Telecom lancera son offensive fin février, à travers ses forfaits Sensation à partir de 29,99 euros par mois.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Bouygues Telecom ?

Crédit photo : Olga Manukyan – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur