Box – Microsoft : alliance stratégique dans le cloud collaboratif

CloudData-stockageStockage
microsoft-box-cloud-collaboratif

Box va exploiter les API fournies par Microsoft pour intégrer son service de stockage en ligne dans la suite bureautique Office 365 et le client de messagerie Outlook.

Les utilisateurs de la suite bureautique cloud Office 365 et du client de messagerie Outlook pourront bientôt sauvegarder et partager des documents Word, Excel et PowerPoint via le service de stockage en ligne proposé par Box.

Réalisée grâce aux interfaces de programmation logicielles (API) fournies par Microsoft, cette intégration est stratégique pour Box à l’heure où la concurrence s’accentue sur un segment de marché en effervescence. La société californienne dirigée par Aaron Levie doit faire face aux offensives répétées des poids lourds du secteur, dont la dernière en date signée d’Amazon : le groupe de Jeff Bezos a lancé, la semaine passée, sa propre offre de stockage en ligne sécurisé axée sur la collaboration à distance.

Dans le même temps, sous l’impulsion de Google et Microsoft, les prix du stockage ne cessent de baisser. Si bien qu’il devient nécessaire d’y ajouter des briques… dont la bureautique collaborative. Box s’en approche avec son service Notes lancé en septembre dernier, mais sa situation financière* – l’entreprise n’est toujours pas rentable et creuse même ses pertes – lui laisse peu de marge pour en accélérer le développement.

L’intégration au sein d’Office 365 et Outlook n’est pas encore effective. Une bêta est prévue pour cet automne avec, à plus long terme, une disponibilité sur Office Online (version Web). Seuls les utilisateurs des formules payantes “Business” et “Enterprise” seraient concernés ; pas les souscripteurs de l’abonnement “Pro” et ceux qui exploitent l’offre gratuite.

Box profite de l’occasion pour lever la limite de stockage de 1 To qui existait jusqu’alors pour tous les utilisateurs de l’offre “Business”. L’espace est désormais illimité, comme c’était déjà le cas pour la formule “Entreprise”. Un alignement sur Dropbox, dont l’abonnement “Business” inclut “autant d’espace que nécessaire”.

* Les dépenses marketing de Box ne cessent de croître pour acquérir des clients (pour le moment, plus de 90% des utilisateurs se contentent de l’offre gratuite). Dans l’état actuel, sa procédure d’entrée en Bourse est retardée au vu du manque de confiance des marchés. En attendant l’IPO, la société multiplie les levées de fonds – dont la dernière (150 millions de dollars) remonte à début juillet.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les services grand public de cloud computing ?

Crédit photo : Lightspring – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur