Box : un dernier tour de table avant la Bourse ?

BourseEntreprise
box-bourse-financement

Pressenti pour entrer en Bourse à l’horizon 2014, Box aurait initié un tour de table de 100 millions de dollars. Cette opération valoriserait la société à près de 2 milliards de dollars.

Avec plus de 300 millions de dollars levés en huit ans d’exercice et un positionnement historique sur le marché BtoB traduit par un portefeuille de 180 000 clients professionnels, Box s’est imposé comme l’une des figures de proue du stockage en ligne.

Aujourd’hui valorisée à plus d’un milliard de dollars après son dernier tour de table réalisé en 2012, la société basée à Los Altos (Californie) s’est mise en quête de leviers de croissance avant une probable entrée en Bourse au 1er semestre 2014.

Elle chercherait en l’occurrence à lever 100 millions de dollars supplémentaires.

C’est tout du moins ce que suggère le document officiel dont VC Experts s’est procuré une copie.

En date du 14 octobre 2013, Box a émis 5,556 millions d’actions à 18 dollars l’unité… Soit environs 100 millions de dollars.

Cette nouvelle ouverture de capital est passée inaperçue. On ignore d’ailleurs si le tour de table est bouclé à l’heure actuelle.

Finalisée, l’opération porterait à plus de 400 millions de dollars le total des sommes injectées dans la société depuis son amorçage en 2005-2006. Box serait alors valorisé à près de 2 milliards de dollars.

Ce chiffre avait dépassé le milliard de dollars à l’été 2012, après un tour de financement de 125 millions de dollars dans lequel s’étaient impliqués plusieurs investisseurs historiques (Bessemer, Deaper Fisher Jurvetson, New Enterprise Associates), mais aussi Intel Capital et SAP Ventures.

Les démarches s’accélèrent avec en toile de fond la concurrence de Dropbox, qui tente d’inscrire progressivement le BtoB dans son ADN, tout en visant la Bourse à moyen terme.

Sur un marché du stockage en ligne en effervescence, investi par de grands groupes Internet (Google avec Drive, Microsoft avec Skydrive…) et une multitude de start-up, il reste aujourd’hui difficile de déterminer comment se présenteront ces diverses IPO.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : le cloud computing, ça vous parle ?

Crédit illustration : pics4sale – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur