Brevet “pinch-to-zoom” : Apple contrarié aux Etats-Unis

MobilitéRégulationsTablettes
pinch-to-zoom-apple-samsung

Apple se voit refuser la paternité du procédé de “pinch-to-zoom” par l’Office américain des brevets. Une excellente nouvelle pour Samsung.

L’office américain des brevets (USPTO) a refusé d’attribuer à Apple la paternité du procédé de “pinch-to-zoom” (pincer pour zoomer).

La demande de dépôt de brevet dans ce sens a été rejetée.

Une bonne nouvelle pour Samsung dans la guerre des brevets face à la firme de Cupertino.

Car ce procédé faisait partie de la liste de brevets en contentieux qui avait abouti à l’amende de 1,05 milliard de dollars infligée au groupe high-tech coréen dans le courant de l’été dernier.

Certes, on a appris depuis que la sanction financière globale sera atténuée.

Elle fera même l’objet d’une ré-évaluation devant la justice américaine en novembre.

Selon Les Echos.fr, l’USPTO s’est penchée sur la question des brevets posés par Apple.

Il a conclu que la fonction “Pincer pour zoomer” (le fait d’élargir ou rétrécir une image par pincement de doigts sur un écran tactile) n’était pas suffisamment originale pour accorder le brevet à Apple.

Une décision préliminaire avait déjà été rendue dans ce sens fin 2012.

Apple dispose d’un délai de deux mois faire appel de cette décision de l’USPTO.

—–Quiz——

Incollable sur les véritables fonctions des smartphones ?

—————–

Crédit photo : Aaron Amat pour Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur