Brevets : Samsung et Apple s’affrontent aussi en Australie

MobilitéSmartphonesTablettes

En Australie, le fabricant coréen attaque Apple pour violation de brevets relatifs à l’iPhone et l’iPad. Il avait dû repousser la sortie de sa tablette Galaxy Tab 10.1 au niveau local.

La guerre des brevets entre Apple et Samsung prend de l’ampleur en Australie.

Le16 septembre, le fabricant coréen a déposé une plainte devant un tribunal fédéral de l’Etat de la Nouvelle-Galles du Sud (New South Wales).

Elle vise Apple pour violation de sept brevets exploités sur des terminaux nomades, en particulier  l’iPhone (3G, 3GS, 4) et l’iPad 2.

Cette nouvelle procédure apparaît comme la contre-attaque de Samsung, qui avait été précédemment visé par Apple dans ce pays.

Le constructeur a préféré repousser le démarrage commercial de sa tablette Galaxy Tab 10.1 à fin septembre pour tenter de dégager la voie.

Les sept brevets de Samsung au cœur de ce nouveau conflit judiciaire porte sur les méthodes de transmission des données, le décodage, la gestion de l’energie et des données sur mobile.

Difficile de suivre les péripéties mondiales qui opposent Apple à Samsung. Selon Reuters, la firme coréenne a allumé des contre-feux dans trois pays (Corée du Sud, Japon, Allemagne) avec plus ou moins de succès.

Ainsi, en Allemagne, Samsung ne peut plus vendre de tablettes en raison d’une décision de première instance favorable à Apple.

Tandis qu’en France, Samsung va traîner Apple en justice en raison d’exploitation présumée illégale de brevets portant sur la norme UMTS (3G).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur