Brevets : la Samsung Galaxy Tab 10.1 toujours bloquée aux Etats-Unis

MobilitéRégulationsTablettes
brevet-proces-USA-violation-propriete-intellectuelle

Aux Etats-Unis, les plans de Samsung sont contrariés. Le fabricant high-tech coréen voulait lever le blocage des ventes de la tablette Galaxy Tab 10.1. Mais la justice ralentit la procédure en raison d’une “question importante” de droit en suspens.

En raison de la bataille des brevets qui s’est engagée avec Apple, le blocage des ventes de la Galaxy Tab 10.1que la justice avait autorisé fin juin – est toujours effectif aux Etats-Unis.

Samsung croyait pourtant en une levée de cet “embargo”.

Une audience était prévue aujourd’hui (20 septembre) sur la question mais elle a été annulée.

La juge Lucy Koh, en charge du lourd contentieux Apple vs Samsung dans un tribunal de San José (Californie), laisse la porte ouverte à Samsung.

Mais il subsiste “une question importante” qu’elle ne peut régler pour des raisons de compétence juridictionnelle.

Le 24 août dernier, Samsung a été lourdement sanctionné : plus d’un milliard de dollars en dommages et intérêts à verser à Apple.

Mais, en aparté, le jury a écarté les infractions présumées de propriété intellectuelle qui bloquaient la commercialisation de la Galaxy Tab 10.1.

Ce modèle de tablette a donc été mis hors de cause.

Mais Apple avait souligné une atteinte à l’exploitation de ses brevets (forte ressemblance avec le design de l’iPad).

“La marque à la Pomme” ne relâche toujours pas la pression.

Apple sollicite une interdiction provisoire de vente de 17 produits Samsung.

Parmi les modèles concernés, les smartphones Galaxy S 4G, Galaxy S2 AT&T, Galaxy S2 Skyrocket, Galaxy S2 T-Mobile, Galaxy S2 Epic 4G, Galaxy S Showcase, Droid Charge et Galaxy Prevail… auxquels s’est adjoint, quelques jours plus tard, le Galaxy S3.

Crédit photo : Shutterstock – Gor


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur