Brocade cautionne l’IP et l’Infiniband

Cloud

Le leader américain des commutateurs pour les réseaux de stockage annonce la sortie prochaine d’une nouvelle solution supportant Fibre Channel et, à terme, l’iSCSI ainsi que l’Infiniband. Ce soutien renforce un peu plus l’idée de l’intégration de l’IP dans les solutions de stockage.

Brocade, le principal fournisseur de solutions de canaux de fibres optiques ouvertes qui fournissent la base intelligente pour les SAN (storage area network), vient d’annoncer la sortie prochaine de son nouveau commutateur qui pourra supporter dans un premier temps la technologie Fibre Channel, puis l’IP et enfin l’Infiniband. De quoi répondre aux besoins actuels mais aussi à l’évolution future des solutions SAN.

L’IP, une solution économique pour des SAN longue distance

En dotant sa nouvelle version de commutateur SilkWorm 12000 d’une capacité à supporter Fibre Channel, mais aussi l’IP et l’Infiniband, Brocade, leader américain des commutateurs pour les réseaux de stockage, entend coller à l’actualité des solutions de stockage. Si Fibre Channel a aujourd’hui le vent en poupe en permettant la mutualisation des systèmes de stockage et de sauvegarde, tout en ne souffrant pas des limitations de bande passante, son architecture montre ses limites et les solutions alternatives se dessinent déjà. SilkWorm 12000, qui devrait être commercialisé en France pour novembre prochain, semble être là pour le rappeler. Une des limites du SAN, outre son prix, porte notamment sur les distances entre les noeuds qui ne dépassent pas 10 km. Distance largement insuffisante pour les entreprises souhaitant relier leurs sites distants afin de fédérer les différentes composantes de leur architecture de stockage. L’IP devrait permettre de remédier à cela.

Ce n’est pas la première fois que Brocade s’intéresse de près à l’IP. La société a déjà, par le passé, conclu des accords avec un certain nombre d’acteurs notamment pour relier deux SAN entre eux. Si la société estime que l’IP ne sera pas un concurrent de Fibre Channel mais plutôt une solution complémentaire, il n’en reste pas moins que son coût avantageux risque bien de mettre à mal les réseaux SAN tels qu’on les connaît aujourd’hui. Le stockage IP, qui repose sur la technologie iSCSI (pour Internet protocol small computer system interface), aussi connue sous le nom d’IP SAN, utilise en fait le protocole TCP/IP. L’idée étant d’arriver à un niveau de performances équivalent au SAN, sans en supporter les coûts. Plusieurs sociétés se positionnent sur ce marché émergent du stockage IP tels Cisco ou encore Nishan Systems. Fin février, IBM annonçait d’ailleurs la sortie pour juin des premières solutions reposant sur la technologie iSCSI (voir édition du 22 février 2001).

Infiniband, un sérieux concurrent pour Fibre Channel

Reste que si iSCSI ne concurrencera pas directement Fibre Channel, Infiniband devrait quant à lui être un concurrent sérieux. Cette nouvelle technologie de traitement des entrées/sorties (E/S) visera à augmenter considérablement les échanges des serveurs entre eux mais aussi entre le serveur et les périphériques systèmes comme les composants réseau et supports de stockage.

Pour en savoir plus :Le site de Brocade


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur