Cadeaux de Noël : la revente passe par le mobile

E-commerceMarketing
priceminister-cadeaux-noel
3 3

PriceMinister constate que le mobile, au même titre que l’approche des soldes d’hiver, favorise la revente de cadeaux de Noël sur Internet.

Qu’ils n’y trouvent pas d’utilité, qu’on les leur ait offerts en double ou que les motivations soient d’ordre économique, les Français seront, cette année encore, nombreux à revendre certains cadeaux de Noël sur Internet… Tout du moins selon PriceMinister.

La plate-forme e-commerce du groupe Rakuten assure que la tendance s’est illustrée dès les premières heures suivant le réveillon. Elle affirme avoir, le vendredi 25 décembre, doublé ses ventes par rapport à un vendredi normal. Et la dynamique devrait se confirmer : 3,5 millions de mises en ventes sont prévues entre Noël et le Nouvel An.

Pourquoi cette démarche de revente est-elle si rapide ? D’une part, le trafic sur Internet est très important à cette période de l’année. D’autre part, c’est l’occasion d’augmenter son budget pour les soldes d’hiver.

La diffusion des technologies mobiles en France – illustrée dans une étude Médiamétrie – favorise le phénomène : 43 % des vendeurs de PriceMinister ont utilisé un smartphone ou une tablette pour publier au moins une annonce entre le 24 et le 25 décembre.

Un premier point d’étape effectuée début décembre avec OpinionWay avait démontré que près d’un internaute français sur deux souhaitait pouvoir revendre via son mobile grâce à une application optimisée qui permette notamment de prendre des photos de produits.

Dans la catégorie high-tech, le casque Parrot Zik 2.0 fait une apparition remarquée dans le top des cadeaux les plus revendus, aux côtés de la caméra GoPro Hero 4 « Black Edition ». Les jouets VTech côtoient les Playmobil et les Lego, tout particulièrement « Star Wars ». Au rayon livres, le tome 36 des aventures d’Astérix est en bonne position, tout comme le 19e volume de de Gaston Lagaffe et « Merci pour ce moment » de Valérie Trierweiler.

De plus en plus nombreux à revendre leurs cadeaux, les Français sont néanmoins 83 % à ne le faire savoir à personne, selon le bilan que PriceMinister avait réalisé l’année dernière. Les femmes sont particulièrement discrètes sur cette pratique qui concerne jusqu’aux cartes-cadeaux*, via des plates-formes spécialisées comme le Français Esioox.fr, qui avait levé 500 000 euros en 2013.

* À venir sur ITespresso.fr, un bilan avec Place Des Cartes, spécialiste de la revente des cartes-cadeaux.

Crédit photo : Jeanette Dietl – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur