Canal Plus et M6 ouvrent leurs services de télévision de rattrapage sur le Web

Mobilité

Ouverts à tous les internautes pour M6, réservés aux abonnés pour Canal Plus, les programmes télé investissent le Web.

On regardait trop la télévision? On va la regarder encore plus. Mais sur Internet. M6 a présenté aujourd’hui M6 Replay, une offre de diffusion en ligne des programmes de la chaîne accessibles gratuitement pendant 7 jours. Les contenus, accessibles à partir du 19 mars prochain, seront disponibles sur Internet une heure après leur diffusion hertzienne. Une diffusion en streaming qui ne nécessite aucune installation logicielle du côté de l’utilisateur.

Le service concerne environ 95 % des programmes de la grille 18-24h. Soit 200 heures de séries (toutes les fictions françaises et étrangères), de divertissement (Nouvelle Star, Pékin Express…), de magazines (Zone Interdite, Capital, 66 minutes, D&CO, Un dîner presque parfait…) et d’informations (Le 12:50 et le 6′) essentiellement. Des thématiques comme le cinéma et le sport restent absentes de l’offre.

Financé par la publicité

Le lancement de M6 Replay “marque la volonté du groupe de suivre et de répondre aux nouvelles façons de consommer la télévision et constitue l’évolution naturelle de nos chaînes. Il démontre également nos ambitions sur Internet“, justifie Nicolas de Tavernost, président du directoire du Groupe M6, dans un communiqué. Le service, ouvert à tous les internautes, sera financé par la publicité.

M6 Replay devrait prochainement s’étendre sur les réseaux TV ADSL et les téléphones mobiles. M6 envisage par ailleurs des déclinaisons similaires avec ses autres chaînes dont W9 diffusée sur la TNT et le câble/satellite/ADSL.

De son côté, le Groupe Canal Plus préfère réserver sa “catch-up TV” (ou télévision de rattrapage) à ses abonnés. Sur le même principe d’accès aux programmes à la demande, la filiale audiovisuelle de Vivendi a officialisé le lancement de Canal+ à la demande le 11 mars dernier.

Réservé aux abonnés de l’offre Canal Plus Le Bouquet, le service offre l’accès des programmes rétrospectifs juste après leur diffusion à l’antenne. Ils restent disponibles en ligne pendant toute la période de multidiffusion sur la chaîne, soit généralement un mois.

Une offre distincte de CanalPlay

A l’inverse de M6, le service d’accès à la demande de Canal Plus intègre les films et le sport (Ligue des Champions, Top 14 ou les prochains JO de Pékin). Deux thématiques attractives qui s’inscrivent en complément des séries françaises et américaines (y compris les exclusivités comme Desperate Housewives, Damages) ainsi que les documentaires, fictions et animations. Précisons que Canal+ à la demande se distingue clairement de son offre VOD CanalPlay qui se concentre sur un catalogue de films cinéma.

Autre différence avec M6 : le service “catch up TV” de Canal Plus nécessite l’installation d’un lecteur vidéo qui intègre la gestion des DRM (digital right management ou gestion de droits numériques). Une application disponible uniquement pour la plate-forme Windows pour l’heure. Pour en bénéficier, l’abonné doit s’identifier sur le site Web de la chaîne cryptée. Le service devrait prochainement être étendu aux réseaux de diffusion ADSL, câble et satellite.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur