Capital-risque et start-up : les 10 plus belles levées de fonds en France en 2014

EntrepriseLevées de fonds
levee fonds-startup-france
5 238

Compilation des 10 plus importantes levées de fonds (plusieurs millions d’euros) réalisées par des start-up françaises courant 2014 et repérées par ITespresso.fr (liste non exhaustive).

BlaBlaCar, Novapost, Sigfox…L’année 2014 a été tumultueuse au niveau des levées de fonds. Malgré la crise économique, le capital-risque a soutenu les start-up qui apportent des idées et des business models en rupture.

En France, on est loin des montants investis aux Etats-Unis : à quand un Uber soutenu à hauteur d’un milliard en un seul jet dans l’Hexagone ?

Néanmoins, des fonds comme ISAI, Accel Partners, Accel Partners, Balderton Capital, Index Ventures, Wellington Partners, Jaina Capital, Kima Ventures ou Partech Ventures cherchent des pépites dans l’effervescence des jeunes pousses en mode amorçage ou ayant déjà dépassé ce stade. Bpifrance est devenu un acteur incontournable dans le financement des entreprises innovantes.

Selon le dernier baromètre Chausson Finance, les investissements sont en hausse de 16% sur l’année 2013 : 911 millions d’euros injectés dans les sociétés via le capital-risque.

« La première année de hausse des investissements après deux années consécutive de baisse », précise la société qui aide les start-up à lever des fonds. La tendance sera-t-elle similaire en 2014 ?

En attendant d’avoir une vue globale, ITespresso.fr vous propose une compilation des plus belles levées de fonds de start-up française repérée courant 2014 par la rédaction.

Une liste non exhaustive (n’hésitez pas à nous rapporter des commentaires si un top financement nous a échappé !).

Retour sur les 10 plus importantes levées de fonds françaises qui ont émaillées l’année 2014 :

1.    BlaBlarCar : 100 millions de dollars levés (soit 80 millions d’euros)
En juillet dernier, le service de covoiturage entre particuliers longue distance, fondé il y a dix ans, a bouclé une levée de fonds record de 100 millions de dollars. Son objectif : accélérer son développement hors des frontières de l’Europe.

2.    Finexkap  : 22,5 millions de dollars (soit 18 millions d’euros)
Spécialiste de la reprise de factures impayées à la demande, la plate-forme en ligne Finexkap, créée en 2012, a engrangé une levée de fonds de 22,5 millions de dollars. Elle propose aux PME de financer à leur place leurs factures en attente de paiement de la part de leurs clients.

3.    Synthesio : 20 millions de dollars (soit 16 millions d’euros)
En mars 2014, l’éditeur de solutions de gestion de la relation client et de la réputation sur les médias sociaux Synthesio a finalisé un deuxième tour de table de 20 millions de dollars. Associant CRM et e-réputation, l’approche de Synthesio combine veille Internet et écoute des réseaux sociaux.

4.    Sigfox : 15 millions d’euros
Positionnée comme un opérateur de réseau cellulaire dédié à la communication bas débit pour l’objet connecté, Sigfox a empoché une enveloppe de 15 millions d’euros au printemps dernier.

5.    Novapost (17,5 millions de dollars, soit 14 millions d’euros)
Fort d’une levée de fonds de 17,5 millions de dollars actée en mai 2014, Novapost, spécialiste de la numérisation des documents pour gérer les ressources humaines en entreprise, exploite le filon des solutions SaaS de gestion des documents RH.

6.    Melijoe.com : 9 millions d’euros
Cet automne, le site de vente en ligne de vêtements pour enfant Melijoe.com, fondé en 2007, a engrangé une levée de fonds de 9 millions d’euros, apportée par Gimv et son investisseur historique CM-CIC Capital Privé, filiale de CM-CIC Capital Finance.

7.    PrestaShop : 6,75 millions d’euros
Le spécialiste des solutions e-commerce en mode open source PrestaShop a bouclé a bouclé un tour de table de 6,75 millions d’euros en mars dernier, pour accentuer son expansion internationale, développer le marketing et renforcer les équipes.

8.    TagComander : 6,5 millions d’euros
Fondé en 2010, TagCommander édite des solutions dédiées au tag management, c’est-à-dire l’unification des tags e-marketing. La plate-forme en ligne sur le mode SaaS développée par la jeune pousse permet aux équipes marketing de gérer les cycles de vie des tags e-marketing de plus de 400 offres de solutions digitales.

9.    Isorg (6,4 millions d’euros)
La start-up grenobloise Isorg, quiro. développe des photo-détecteurs de grande surface en électronique organique imprimée, a bouclé un tour de table cet été de 6,4 millions d’euros. Ces photo-détecteurs et des capteurs optiques en électronique organique capables d’apporter de l’intelligence aux surfaces en plastique et en verre leur permettant d’interagir avec l’environnement extérieur.

10.  Happn : 8 millions de dollars (soit 6,4 millions d’euros)
« Dans la rue, en terrasse, au boulot, en soirée… Avec Happn, découvrez les personnes que vous avez croisées, qui vous plaisent et que vous aimeriez retrouver » : l’application mobile Happn, concurrente de Tinder, a levé 8 millions de dollars.

Et pour ceux qui veulent éplucher les archives sur les levées de fonds décortiquées sur ITespresso, suivez le tag spécial dédié (http://www.itespresso.fr/tag/levee-fonds) ou notre moteur de recherche en haut de la page d’accueil !


Quiz : Connaissez-vous le crowdfunding ?

(Crédit image : alphaspirit – Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur