Captch Me transforme le captcha en outil publicitaire

Poste de travail
Captch Me
3 9

La start-up Captch Me a levé 160 000 euros pour optimiser le développement en France de sa solution de transformation de captcha en outil publicitaire et de récolte de données ciblées.

La start-up française Captch Me, qui exploite le format natif Publicaptcha pour diffuser des publicités et mini-sondages, a réussi à boucler un tour de table de 160 000 euros en phase d’amorçage, en mettant à contribution Sowefund, la plate-forme de financement participatif, et le réseau Paris Business Angels.

Fondé par Jérémie Taglia, Captch Me a développé une technologie s’appuyant sur le fameux anti-spam baptisé captcha, qui s’appuie sur des tests de Turing pour différencier automatiquement un utilisateur humain d’une machine.

Cette méthode est essentiellement utilisée pour valider une inscription sur le Web, publier un commentaire ou participer à un jeu-concours.

Ce petit test représente aujourd’hui un potentiel de 210 millions de saisies mensuelles en France.
Captch Me transformes ces captchas en espace utile aux marques pour leur permettre de diffuser des publicités dans des espaces captchas et recueillir des données déclaratives.

Ainsi, la start-up met à disposition des entreprises un service pour récolter systématiquement des données sur l’internaute grâce à une question courte.

En outre, la solution offre la possibilité d’afficher des publicités ciblées en fonction du profil réel de l’internaute.

« L’investissement dans une Adtech nous apparaissait donc comme une évidence, pourvu qu’elle soit innovante. Captch Me bouscule le marché du reciblage publicitaire, mais aussi celui des études marketing. En clair, Captch Me innove sur un marché à fort potentiel : un mix gagnant ! », note Stéphanie Duchenois, présidente de Paris Business Angels.

 

Crédit image : Singkham – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur