Carl Icahn veut secouer Nuance Communications

Régulations
nuance-carl-icahn-reconnaissance-vocale

Le business man américain et “investisseur activiste” veut gagner en influence dans la gestion de la société américaine spécialiste des technologies de reconnaissance vocale (bonus vidéo).

Après avoir visé Dell et Apple, Carl Icahn scrute désormais Nuance Communications.

L’homme d’affaires et milliardaire américain, que l’on présente comme un “investisseur activiste”, voudrait étendre son influence sur l’éditeur mondial de solutions de reconnaissance vocale.

En détenant désormais près de 17% du capital de Nuance, Carl Icahn cherche à disposer d’un siège au conseil d’administration.

Cette société est connue pour son logiciel Dragon (“dictée vocale”) mais ses technologies et sa R&D, dédiées à la parole et à l’imagerie, vont beaucoup plus loin pour toucher des segments verticaux comme la santé et répondre aux besoins de productivité des entreprises.

On retrouve la “patte” de Nuance dans la technologie de reconnaissance vocale Siri exploitée par Apple.

Et plus globalement dans des applications mobiles ou des technologies embarquées (OEM) chez LG ou Samsung.

Basé à Burlington (Massachusetts, États-Unis), Nuance affiche un chiffre d’affaires de 1,2 milliard de dollars.

Elle affiche un effectif de 6000 collaborateurs dans le monde (35 bureaux régionaux, représentation commerciale dans 70 pays…).

En mars dernier, lors du salon LeMobile, nous avions rencontré  Reimund Schmald, Directeur marketing pour la mobilité en Europe de Nuance (voir vidéo ci-dessous).

—————-

Quiz : Connaissez-vous vraiment les sociétés cotées en Bourse ?

————–


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur