Cartes à puce, clé de la sécurisation du Net

Cloud

Le développement rapide des applications de commerce mobile (m-commerce) et de sécurité accélère le développement du marché des cartes à puce. En Europe, le marché des smart cards devrait atteindre, selon IDC, plus d’un milliard d’unités livrées à l’horizon 2004. A l’avenir la croissance devrait s’orienter sur le marché nord-américain et asiatique.

Le marché européen des cartes à puce (appelées smart cards, soit cartes intelligentes, par les anglo-saxons) continue de progresser à un rythme élevé. 284 millions d’unités ont ainsi été livrées en Europe en 1999, soit une croissance de 44 % par rapport à 1998, selon un rapport réalisé par IDC. Le taux de croissance annuel moyen pour les cinq prochaines années serait de 31 % pour le marché européen. IDC estime qu’un total de 430 millions de cartes à microprocesseur ont été livrées dans le monde en 1999, et prévoit un total de 610 millions d’unités en 2000. Au niveau mondial, la croissance annuelle moyenne sera de 41 % pour les cinq prochaines années, ce qui portera le nombre total d’unités livrées à 3,3 milliards en 2005, dont plus d’un milliard d’unités par an en Europe.

Le marché des cartes à puces, s’il continue de croître à un rythme soutenu pour les applications traditionnelles comme la banque ou la téléphonie mobile, connaîtra de nouvelles applications telles le commerce mobile ou la sécurité qui devraient permettre au marché d’entrer dans une nouvelle phase de développement. Le marché devrait aussi se situer dans la combinaison de différentes applications sur une seule et même carte. Les cartes multi-applications pourront dès lors combiner, par exemple, les services GSM avec des applications de porte-monnaie électronique. Les cartes multi-applications devraient annoncer la fin des standards propriétaires sur le marché des smart cards au profit d’environnements ouverts dont Java constituerait une base technologique naturelle pour des applications Internet et de commerce électronique mobile.

L’Europe, qui représentait le marché le plus important au cours des vingt dernières années, devrait céder sa place à l’Asie et à l’Amérique du Nord qui connaîtront un développement de ce marché beaucoup plus important. A l’horizon 2005, le marché européen représentera moins de la moitié du marché mondial, contre 66 % en 1999. La France représente aujourd’hui 17 % des unités livrées au niveau mondial en 1999, suivi par le marché allemand et le marché britannique.

Comme écho à cette étude d’IDC, Steve Ballmer, Pdg de Microsoft, déclarait hier que les cartes à puce joueront un rôle important dans la stratégie “.Net” de Microsoft en “fournissant une façon sûre d’avoir accès aux réseaux et à Internet”. S’adressant aux participants à la Conférence de Développement commercial de la carte à puce, il a notamment expliqué que la carte à puce, qui répondait à une demande forte de sécurité de la part des internautes, devrait connaître une croissance exponentielle.

Pour en savoir plus : IDC


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur