Cartographie : Microsoft s’empare de Multimap

Mobilité

Microsoft s’offre un spécialiste de la cartographie et de la géolocalisation pour compléter Virtual Earth et Live Search.

Après les rachats de TomTom par Tele Atlas et de Navteq par Nokia, un autre spécialiste de la cartographie numérique vient de perdre son indépendance. Microsoft vient en effet d’annoncer l’entrée dans son giron de Multimap, une société britannique qui agrège des données cartographiques provenant de 37 sources différentes pour offrir des services de géolocalisation aux entreprises et aux particuliers (contrairement à Navteq et TomTom qui produisent eux mêmes leurs données cartographiques).

Microsoft n’a pas communiqué le montant de cette dernière emplette dans les services en ligne, complémentaire de celles de Musiwave dans la musique en téléchargement le mois dernier ou de Webfives dans le partage de fichiers plus récemment. Dans son édition d’hier, le quotidien britannique Times évalue toutefois ce rachat à 50 millions de dollars (soit 34 millions d’euros), dont 25 millions de dollars seraient destinés à Sean Phelan, fondateur de ce service en 1996, 13 millions aux 120 salariés de la société et 13 autres millions reviendraient à un investisseur dont l’identité n’a pas été dévoilée.

Riposte à Google, toujours

Suite à ce rachat, Multimap devient une filiale à part entière de Microsoft, rattachée à sa branche “Online Services”. Le groupe de Redmond entend exploiter la technologie de cartographie et de localisation de Multimap pour ses offres Virtual Earth, Live Search, Windows Live et MSN.

Les cartes Multimap devraient également être utilisées par la régie publicitaire aQuantive qu’il a rachetée en mai 2007. Et Microsoft pourrait surtout s’appuyer sur Multimap pour rivaliser avec Google, qui a dévoilé le mois dernier aux Etats-Unis My Location, un nouveau service de géolocalisation sur téléphone mobile s’appuyant sur Google Maps.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur