Cdiscount aborde l’offre culturelle en streaming et en « triple play »

Apps mobilesE-commerceMarketingMobilité
cdiscount-streaming
4 3

Cdiscount associe musique, films et livres en une offre d’abonnement à 9,99 euros par mois. FilmoTV, Snowite et Youboox sont dans la boucle.

De la musique, des films et des livres avec un seul abonnement : Cdiscount aborde l’offre culturelle sous l’angle du triple play.

L’e-commerçant filiale du groupe Casino est passé en phase d’exploitation commerciale ce mardi 4 octobre 2016, avec une formule unique à 9,99 euros TTC par mois sans engagement pour trois utilisateurs.

Baptisée « Cstream », l’offre associe trois briques liées à autant d’applications et sous-traitées à des partenaires qui ouvrent une partie de leur catalogue numérique dans le cadre de contrats de trois ans renouvelables.

FilmoTV propose ainsi, pour le démarrage, 300 films et « plus de 1 000 programmes jeunesse ».

Youboox – auteur d’une récente levée de fonds d’un million d’euros – est impliqué sur la partie lecture, avec 50 000 ouvrages et une trentaine de magazines dits consultables « dès leur sortie en kiosque ».

Concernant la musique, on retrouve, d’après Les Échos, Snowite et Simbals, ce dernier fournissant les technologies de recommandation de contenu appliquées aux 150 « smart radios » qui permettent de découvrir 6 millions de titres.

Les limites de l’illimité

Cdiscount ne cache pas ses ambitions. En l’occurrence, capter les « 90 % de Français » qui n’utilisent aucun service de streaming. À court terme, on pourrait aussi envisager une intégration de cet abonnement culturel dans une offre plus globale destinée à contrer Amazon Premium*, comme le glisse Emmanuel Grenier, P-DG du site marchand, à Challenges.

Avant de souscrire, on prendra soin de consulter la foire aux questions et les conditions générales d’abonnement (PDF, 10 pages), pour prendre connaissance des limites de cette offre présentée comme « illimitée ».

On relève notamment que Cstream Music ne peut être utilisé que par une personne à la fois (deux pour Cstream Vidéo et jusqu’à cinq connexions simultanées pour Cstream Books). Et qu’il ne peut lui être associé qu’un maximum de trois appareils (cinq pour Cstream Vidéo). Au-delà, il faut s’adresser au service client.

Autre spécificité : du fait du système de protection des droits, les vidéos ne sont lisibles que via les lecteurs fournis par Cstream.

Concernant l’accès aux contenus littéraires, il peut être restreint, en application de la loi sur le prix du livre numérique. Pour résumer, la part du prix de l’abonnement Cstream correspondant à la consultation des ouvrages est reversée sur un compte commun à tous les utilisateurs du service… et qui peut éventuellement tomber à court de crédits.

* Cdiscount revendique 8 millions de clients actifs, pour un volume d’affaires de 2,7 milliards d’euros en 2015, marketplace incluse. La Fevad le crédite, dans son bilan du e-commerce au 1er trimestre 2016, de 11,2 millions de visiteurs uniques par mois, contre 18,1 millions pour Amazon.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur