Cegetel attaque France Télécom pour publicité trompeuse

Mobilité

Et aussi : Tiscali France maintient son offre 512k en zone dégroupée – Réseaux IP : Equant laisse sa part de Radianz à Reuters – Réseaux à très haut débit : SBC signe avec Alcatel – La Fnac cloue le bec à un « e-agitateur ».

oecegetel attaque France Télécom pour publicité trompeuseSelon l’édition du 21 octobre de 18h.com (newsletter quotidienne d’actualité du groupe l’Expansion), Cegetel attaque son concurrent France Télécom pour publicité « fausse et trompeuse », et à « des fins parasitaires ». Une audience devrait avoir lieu vendredi devant le Tribunal de grande instance de Paris. Cette action en justice est liée à une campagne de publicité engagée par France Télécom pour promouvoir ses réseaux télécoms. Les encarts mettent en avant des opérateurs alternatifs présentés comme des références clients, dont Cegetel mais aussi Neuf Télécom, Télé 2, Tiscali, AOL France et Free. Ces opérateurs n’ont pas été tenus informés au préalable du lancement de cette campagne par France Télécom (voir édition du 19 octobre 2004).?Tiscali France maintient son offre 512k en zone dégroupéeTiscali France annonce que l’offre 512 kbit/s à 20 euros par mois esr touours disponible en zone dégroupée. Le fournisseur d’accès Internet a souhaité apporter un rectificatif à la suite d’information diffusée dans la presse qui évoquaient un retrait de cette offre. La semaine dernière, Diego Massida, le nouveau Président de Tiscali France, soulignait les difficultés pour rentabiliser ses offres dans les zones non dégroupées compte tenu du niveau actuel des tarifs de revente ADSL en gros de France Télécom (voir édition du 14 octobre 2004). ?Réseaux IP : Equant laisse sa part de Radianz à Reuters Equant, la branche réseaux d’entreprise du groupe France Télécom, a conclu un accord pour vendre sa participation de 49% dans Radianz à Reuters, son partenaire au sein de la co-entreprise, pour un montant de 110 millions de dollars. En début d’année, les deux groupes avaient fait part de leur intention de reconsidérer leur position dans Radianz, une société dédiée aux réseaux professionnels IP.?Réseaux à très haut débit : SBC signe avec Alcatel SBC Communications, un grand groupe télécoms et d’accès Internet haut débit américain, a sélectionné Alcatel en qualité de fournisseur privilégié pour développer son réseau de câbles en fibres optiques. Le contrat, qui s’échelonne sur cinq ans, porte sur un montant global d’environ 1,7 milliard de dollars. SBC veut investir entre quatre et six milliards de dollars pour améliorer ses services haut débit à destination de ses 18 millions de clients d’ici trois ans. ?La Fnac cloue le bec à un « e-agitateur » A la suite d’un cybersquattage réalisé par un mystérieux « Domain Administrator of Mainz », la Fnac, l’enseigne phare de vente de produits culturels du groupe Pinault-Printemps-Redoute, vient de récupérer auprès de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) une série de noms de domaine classés X en dérivé de sa marque. Le cybersquatteur avait déposé les noms de domaine fnac-sexe.com, sexe-fnac.com et sexefnac.com. Une initiative que l’enseigne « agitateur depuis 1954 » n’a visiblement pas apprécié.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur