Cegetel sort discrètement sa C-Box

Cloud

La téléphonie sur IP débarque chez Cegetel. Elle est assurée par une “passerelle résidentielle” qui délivrera, à terme, une offre de télévision sur ADSL.

Cegetel intègre ? enfin ? la voix sur IP (VoIP) dans son offre d’accès ADSL Max. C’est du moins ce qu’on découvre sur le site de Cegetel au détour d’une page dédiée à l’offre. Laquelle n’apparaît pourtant pas dans les offres Internet actuelles de l’opérateur. Cegetel n’ayant pas répondu à nos appels, il nous est difficile de savoir depuis quand l’offre de VoIP est entrée en phase de commercialisation. Exploitée dans le cadre du dégroupage partiel, elle reste conditionnée par l’éligibilité de la ligne de l’utilisateur au réseau dégroupé de Cegetel.

Techniquement, l’offre VoIP de Cegetel ne se distingue guère de celles des concurrents. Un modem multiservices (triple play) est indispensable pour téléphoner via la ligne ADSL tout en autorisant simultanément la navigation Internet. C’est la C-Box qui s’en chargera. Cette “passerelle résidentielle”, un Sagem Fast 3302, dispose de deux interfaces de connexion : USB et Ethernet. Lesquelles peuvent être utilisées simultanément pour connecter deux ordinateurs à Internet. D’autre part, la C-Box est compatible avec la technologie Wi-Fi dont une carte d’extension prochainement disponible permettra l’exploitation d’un réseau sans fil. Enfin, la C-Box permettra de regarder la télévision à partir de sa prise téléphonique… quand Cegetel aura lancé son offre de programmes audiovisuels.

Présélection obligatoire

La C-Box est louée 3 euros par mois. Une somme qui vient s’ajouter au forfait mensuel ADSL Max de 14,90 euros (lequel offre entre 512 Kbits/s et 8 Mbits/s en protocole ATM) et aux 10 euros de l’option de téléphonie illimitée indispensable pour bénéficier de la VoIP. Soit un forfait global de 27,90 euros par mois. Cette solution fournira un numéro de ligne du type 087… en plus du numéro régional de France Télécom. Les numéros en 087 présentent le désavantage d’être facturés aux appelants, y compris ceux qui disposent d’un forfait illimité concurrent. Signalons que, même inutile, la présélection reste obligatoire pour bénéficier du forfait “C-Box”. Tout comme l’abonnement à France Télécom puisqu’il s’agit d’une offre basée sur le dégroupage partiel. Le dégroupage total devant arriver dans le courant du deuxième trimestre.

Les communications en local et national, ainsi qu’entre C-Box, sont gratuites et illimitées. Les appels vers les mobiles et l’international (ainsi que les numéro spéciaux) relèvent des tarifs de Cegetel (dont la feuille de calcul proposée par le magazine SVM vous donnera une idée des coûts). L’offre reste soumise aux conditions habituelles à savoir l’absence de frais d’ouverture contrebalancée par une facturation de 40 euros au moment de la résiliation. Une augmentation de 5 euros est cependant susceptible d’apparaître à partir du treizième mois d’abonnement. Avec la C-Box, Cegetel rejoint donc la majorité des FAI et opérateurs qui intègrent depuis plusieurs mois des offres de téléphonie sur IP.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur