Centres de données : Sun s’attaque à IBM et HP

Cloud

Le constructeur propose aux entreprises des outils et services pour évaluer leur migration vers sa plate-forme Solaris 10.

Sun Microsystems a présenté, le 1er février, de nouveaux outils et services destinés à inciter les entreprises à migrer de leurs centres de traitement de données actuels sous IBM AIX et HP-UX vers sa plate-forme Solaris 10. L’éditeur du système d’exploitation Unix, associé à ses partenaires intégrateurs systèmes Satyam Computer Services, Tata Consultancy Services et Wipro Technologies, promet aux grandes entreprises une migration “sans risques”, quel que soit le système d’exploitation utilisé.

Le service de prémigration et d’analyse de l’environnement proposé par Sun comprend un calculateur de centre de données et des outils permettant de fournir une vision objective du coût total de fonctionnement et de maintenance de l’infrastructure existante. Selon Sun, ces services offrent aux entreprises tout ce dont elles ont besoin pour comparer les plates-formes : évaluation et optimisation de l’environnement et de la gestion à long terme du système d’exploitation.

Pas de coûts ou délais non prévus

Afin d’éviter d’éventuels “coûts et délais imprévus”, les clients se verront proposer un prix fixe en fonction des caractéristiques de leur migration. Ils auront également la possibilité de tester l’ensemble de l’infrastructure avant tout déploiement à grande échelle afin de “vérifier les résultats avec un investissement minimal”.

“Sun a constaté une très forte demande de la part de clients qui peinent à migrer de leurs systèmes d’exploitation propriétaires comme IBM AIX et HP-UX”, a affirmé Tom Goguen, vice-président du marketing logiciels de Sun. “Wipro a développé un outil d’évaluation du ROI [retour sur investissement] et du TCO [coût total de possession] afin d’aider nos clients à analyser la valeur commerciale d’un déploiement de Solaris 10″, a ajouté Ramesh Emani, responsable des solutions d’ingénierie de produits de Wipro Technologies.

(Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 1er février 2006)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur