CES 2013 : Gigabyte fait le tour de Windows 8

MobilitéPoste de travailSystèmes d'exploitation
Gigabyte CES 2013 Windows 8 PC tablettes

Gigabyte prend place dans la galaxie Windows 8 et explore de nouveaux facteurs de forme, en tête desquels l’ultrabook convertible à écran tactile. Tour d’horizon.

Sur un marché des PC et tablettes en pleine mutation, Windows 8 est source d’initiatives que les constructeurs mettent en application à l’occasion du CES 2013, salon de l’électronique grand-public qui se tient actuellement à Las Vegas.

Dans cette foire d’empoigne placée sous le signe de la mobilité, Gigabyte s’exalte de sa position d’outsider pour explorer un large éventail de facteurs de forme.

En point d’orgue, le convertible à écran tactile, mais les tablettes, dans leur plus simple appareil, gardent du crédit au catalogue du fabricant taïwanais.

Témoin le modèle S1082, livré à l’origine sous Windows 7 et remis au goût du jour pour exploiter le nouvel OS de Microsoft.

L’usinage du châssis, qui n’a pas évolué, laisse transparaître quelques reliquats devenus, sinon caducs, tout du moins optionnels avec Windows 8 : citons notamment ces boutons latéraux qui contrôlent le pointeur.

Orienté grand-public sur le papier, le produit tend davantage, dans la pratique, vers une cible pro. Ses 2 Go de RAM extensibles à 8 Go ne trompent pas plus que le processeur Intel Celeron bicoeur à 1,1 GHz, doté de 2 Mo de cache de second niveau.

Cette logique vaut tout autant pour la connectique, qui inclut 2 ports USB 2.0, des sorties VGA/HDMI, une interface Ethernet et un emplacement pour cartes SIM lié à un modem compatible 3G+.

A l’intérieur, on trouve une connectivité Wi-Fi 802.11n et Bluetooth 4.0, ainsi qu’un disque dur (320/500 Go) ou un SSD (de 32 à 256 Go). L’autonomie de la batterie à 2700 mAh est annoncée à 12 heures.

A l’échelon supérieur, la S1185 se distingue de par la résolution Full HD de son écran 11,6 pouces à technologie IPS et son processeur plus puissant (il s’agit d’un Core i “Ivy Bridge”), qui apporte le support de l’USB 3.0.

Première chez Gigabyte, la tablette dispose d’un clavier amovible qui se fixe à l’écran par un connecteur magnétique. On peut donc parler d’un convertible.

Ce facteur de forme hybride se retrouve aussi dans les ultrabooks. Les écrans tactiles se généralisent sur cette génération 2013 voulue plus modulaire.

Ainsi, le modèle U2142 (999 dollars en février) réhabilite le concept du Tablet PC, avec son écran qui pivote autour d’une charnière centrale pour éventuellement se rabattre sur le clavier, en mode tablette.

Gigabyte a mené un travail de fond sur l’affinement du châssis, annoncé à 2 cm d’épaisseur. De quoi y loger un processeur Intel Core et du stockage sur SSD ou disque dur.

L’ordinateur portable reste néanmoins d’actualité dans sa forme conventionnelle.

Illustration avec l’U2442F, un 14 pouces en 1600 x 900 points qui dispose de processeurs Core i5-2130M/i7-3517U assortis – en option – d’une solution graphique Nvidia GT650M à 2 Go dédiés.

Hormis les 1,6 kg affichés sur la balance et un tarif de 1299 dollars pour la version de base, on note le choix d’une configuration de stockage hybride, allant jusqu’à 1 To de disque dur et 128 Go de SSD mSATA.

CES 2013 : produits Gigabyte

Image 1 of 7

Gigabyte S1082 : de Windows 7 à Windows 8
Le matériel n'évolue pas, au contraire du système d'exploitation.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : êtes-vous à la page en matière de tablettes tactiles ?

Crédit photos : Gigabyte


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur