CES 2013 : Lenovo explore le côté tactile de Windows 8

MobilitéPoste de travailSystèmes d'exploitation
Lenovo IdeaPad Z500

Lenovo met Windows 8 à contribution pour abolir les frontières entre PC et tablettes et encenser le contrôle tactile comme le nouveau mode d’interaction homme-machine.

Lenovo met à profit le CES 2013 pour exalter sa montée en puissance sur le marché du PC et abolir un peu plus les frontières avec le monde des tablettes.

Windows 8 est généreusement mis à contribution pour redéfinir les codifications de l’informatique personnelle, avec de nouveaux modes d’interaction homme-machine, sous l’égide du contrôle tactile.

C’est dans cet esprit que les écrans à technologie multitouch se généralisent sur tous les facteurs de forme, des ultrabooks aux tout-en-un en passant par les convertibles.

Dans la continuité du florilège tactile, mobile et connecté entrevu l’été dernier lors du Salon de l’Électronique de Berlin (IFA), Lenovo aborde cette ère de convergence qu’il dénomme “PC Plus”.

Les ultrabooks restent solidement ancrés en tête de catalogue avec la famille IdeaPad et ses modèles U310/U410, tous deux enrichis d’une dalle tactile à 10 points de contact (gamme “Touch”).

Dans son châssis de 18 mm d’épaisseur, l’U310 ressemble toujours autant au MacBook d’Apple. La résolution de son écran 13,3 pouces plafonne toutefois à 1366 x 768 points et la batterie tient difficilement, dans la pratique, plus de 5 heures.

La version de base est actuellement affichée à 599 euros pour un disque dur de 500 Go (699 euros en configuration SSD). Son prix sera relevé de 100 euros en mars, lorsque poindra la version Touch.

Il faudra investir davantage pour bénéficier d’un processeur Intel Core i7 bicoeur. Même constat concernant l’U410, une déclinaison 14 pouces que Lenovo proposera en 799 euros à partir du mois d’avril.

Les portables “traditionnels” font de la résistance. En premier lieu, l’IdeaPad Z500, orienté grand-public, en 15,6 pouces à 2,5 kg et 25 mm d’épaisseur… et lui aussi tactile.

L’échelle tarifaire pour cette machine débute à 599 euros en configuration Core i3 + 4 Go de mémoire vive, un disque dur de 500 Go et un lecteur de disques optiques.

Autre axe d’offensive pour 2013, le tout-en-un, qui s’impose comme une pièce maîtresse du poste de travail, mais aussi du foyer connecté.

Si la série B, dévoilée lors de l’IFA, était orientée multimédia (compatibilité 3D, tuner TV, entrée HDMI), la stratégie s’oriente vers le “divertissement tactile”.

Témoin le modèle A730, voulu modulaire avec son châssis de 2,5 mm d’épaisseur et son écran inclinable sur 90 degrés (résolution Full HD ou Quad HD – 2560 x 1440 points).

Plus abordable, le C540 (23 pouces pour 599 euros) se contente d’un processeur Core i3 et d’un stockage sur disque dur (jusqu’à 2 To).

Côté PME, la gamme ThinkPad, qui a fêté ses 20 ans en 2012, fait la part belle au modèle Edge E531 et sa technologie OneLink.

Il s’agit d’un connecteur propriétaire qui combine en un seul câble l’alimentation électrique et plusieurs interfaces : Ethernet, USB, VGA, HDMI, audio.

CES 2013 : produits Lenovo

Image 4 of 6

Lenovo Ideapad U410
L'U410, ce 13,3 pouces, ressemble beaucoup au MacBook d'Apple.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : au point sur les innovations de Windows 8 ?

Crédit photos : Lenovo


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur