CES 2015 : BlackBerry Messenger s’invite sur les montres connectées

CloudMobilitéOS mobiles
blackberry-messenger-ces-2015

L’application de messagerie instantanée BlackBerry Messenger (BBM) sera bientôt accessible sur les appareils équipés d’Android Wear.

Les possesseurs de montres connectées et autres appareils équipés du système d’exploitation Android Wear pourront bientôt exploiter le service de messagerie instantanée BlackBerry Messenger (BBM).

Le groupe canadien n’a pas encore finalisé l’application, mais la démonstration qu’il en a faite dans le cadre du CES 2015 a laissé entrevoir plusieurs fonctionnalités d’ores et déjà opérationnelles. Notamment les alertes liées aux communications entrantes, la gestion des invitations, ainsi que la possibilité de visualiser tout ou partie des messages… et surtout d’y répondre à la voix, en utilisant Google Now.

Une première version finale devrait être lancée “dans les prochaines semaines”, à en croire John Chen. Le CEO de BlackBerry ne compte pas perdre de temps pour se positionner sur un segment de marché déjà investi par des poids lourds de la messagerie instantanée comme WhatsApp. Il prédit que l’exploitation de BBM pourrait générer 100 millions de dollars sur l’exercice fiscal à venir (lequel débutera le 1er mars).

BlackBerry Messenger aura longtemps été disponible en exclusivité sur BlackBerry OS. Cantonné à cet environnement, il manquait de visibilité face à des applications comme Skype et Viber, montées en puissance grâce à leur disponibilité sur un large éventail de plates-formes. Non sans avoir tergiversé, BlackBerry avait finalement décidé de développer des portages pour d’autres systèmes d’exploitation mobiles.

Le recul d’activité dans le secteur des smartphones avait un peu plus motivé cette démarche… qui s’est faite très progressivement. La première version de BBM pour iOS et Android – lancée en octobre 2013 – faisait l’impasse sur de nombreuses fonctionnalités parmi lesquelles les appels vidéo et le partage d’écran.

BlackBerry a également rencontré des problèmes techniques, mais sa base d’utilisateurs actifs (se connectant au moins une fois par jour) a significativement augmenté depuis lors, atteignant les 90 millions au dernier pointage de septembre 2014 ; avec, selon John Chen, “140 millions de comptes ouverts sur Android et iOS [au cours de l’année”.

Une version bêta a été lancée cet été sur Windows Phone. En parallèle, BlackBerry explore des pistes de monétisation. Illustration avec l’outil BBM Channels, disponible en bêta sur Android pour permettre aux marques et entreprises de fédérer des communautés à la manière de Twitter et Google+. BlackBerry Messenger est aussi associé à un magasin d’autocollants (émoticônes).

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous des écrans ?

Crédit photo : aslysun – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur