CES 2016 : Fitbit lance la smartwatch Blaze orientée fitness et bien-être

Mobilité
3 8

Fitbit vient de lever le voile sur la montre connectée Blaze. Orientée fitness et bien-être, elle s’inscrit dans la lignée des Charge HR et autre Surge sortis l’an passé.

Fitbit lance une nouvelle smartwatch baptisée Blaze. C’est sa deuxième gamme après la série Surge (qui s’apparente en effet plus à une montre connectée qu’à un bracelet connecté).

C’est le premier produit du fabricant à être équipé d’un écran LCD couleur. Jusqu’à présent, le fabricant américain orienté wearable technologies avait opté pour des écrans monochromes pour des raisons d’économie d’énergie et de positionnement tarifaire.

Fitbit reste fidèle à ses habitudes, n’optant pas pour l’OS wearable Android Wear de Google, contrairement à de nombreux autres fabricants. Cela n’empêche pas l’utilisateur d’opter pour différents écrans (watchfaces) et aussi de pouvoir changer de bracelet pour un autre modèle.

D’un point de vue des fonctionnalités, la Blaze se situe entre le bracelet connecté Charge HR et la smartwatch Surge. Elle permet de suivre plus d’une douzaine de données et enregistre les battements cardiaques.

A cet effet, elle est dotée d’un capteur cardiaque optique qui mesure en continu (à raison d’une mesure par seconde) les battements cardiaques tout au long de la journée ou de l’effort physique.

En cela, elle se distingue de nombreuses autres smartwatches qui le mesurent à la demande avec un temps relativement long.

En revanche, contrairement à la Fitbit Surge, le modèle Blaze n’intègre pas de GPS, ce qui en aurait fait une montre de sport complète. Elle se « contente » d’exploiter celui du terminal mobile. Ce dernier pourra d’ailleurs collecter les données via le Bluetooth et grâce à l’application Fitbit disponible sur iOS, Android et Windows Phone (une connexion à un PC est aussi possible).

La Fitbit Blaze mesure le nombre de pas, les calories brûlées, effectue un suivi du sommeil et reconnait automatiquement (fonction « SmartTrack ») 15 types d’exercices différents.

La société a aussi intégré nativement l’application FitStar dans la montre, du nom de la société acquise l’an passée.

L’application propose un entrainement personnalisé, distillant des informations pas à pas durant l’exercice. C’est l’autre point fort de cette montre.

On trouve aussi des options relatives aux notifications afin de les recevoir sur la montre (appels, SMS, alertes du calendrier et option de refus d’appel). La Blaze permet aussi de contrôler la musique depuis son petit écran.

Fitbit annonce une autonomie de 5 jours, ce qui est plus que la plupart des autres montres connectées du marché (notamment celles évoluant sous Android Wear). La Fitbit Blaze est proposée au tarif de 200 dollars.

Malgré le lancement de l’Apple Watch, Fitbit n’a pas vacillé, comme certains analystes le prédisaient. Bien au contraire, la société avait écoulé plus de 20 millions de wearables au troisième trimestre 2015.

Fitbit est aussi entré en Bourse en juin 2015 (NYSE). Malgré les craintes des investisseurs face à l’Apple Watch, la société américaine spécialisée dans les équipements de santé-fitness connectés enregistrait une progression de 253% de son chiffre d’affaires par rapport à la même période en 2014 ( (à un peu plus de 400 millions de dollars).

Fitbit_Blaze_b

(Crédit photo : @Ftibit)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur