Christophe Romei (LeMobile 2.0) : “Vers une concentration du marché des OS mobiles”

MarketingMobilitéSmartphones
Christophe Romei

L’organisateur de la session LeMobile 2.0 (8-9 mars, Paris) revient sur les tendances liées à la mobilité. Quelle évolution du marché ? Quelles tendances technologiques ?

Partenaire de LeMobile 2.0 (8-9 mars, Paris), ITespresso.fr revient sur les tendances liées à la mobilité avec Christophe Romei, organisateur de cet événement consacré à l’Internet mobile.

Une session plus franco-française qui interviendra juste après le World Mobile Congress qui se déroule actuellement à Barcelone.

Christophe Romei
Christophe Romei

ITespresso.fr : Quelles sont vos ambitions pour cette nouvelle édition LeMobile 2.0 ?
Christophe Romei : Nous avons créé LeMobile 2.0 il y a déjà six ans avec la volonté de partager les nouvelles technologies, de partager les bonnes idées, de partager les meilleurs pratiques. Et c’est toujours cette idée de “partage” qui est au coeur de LeMobile 2.0 cette année.

ITespresso.fr : Pour la troisième année consécutive, LeMobile 2.0 organise ses App Awards. La compétition est-elle limitée aux professionnels ou est-elle accessible à tous les développeurs de talent ?
Christophe Romei : Depuis que les App Awards existent, nous avons ouvert la compétition aux agences, aux start-up, aux développeurs et aux marques ce qui en fait un concours multiplateforme unique !! Tous les talents sont donc les bienvenus dans cette compétition.

ITespresso.fr : Le marché des “apps” semble désormais se limiter  à trois plates-formes : Android, iOS et Windows Phone. Croyez-vous à un rebond d’alternatives comme BlackBerry, web OS ou Bada voire aux ambitions mobiles de Mozilla ?
Christophe Romei : Personne ne peux prédire l’avenir. Le marché semble effectivement s’orienter vers une concentration autour de ces trois grands plates-formes. Mais à quelle échéance ? Personne ne peut le dire !

ITespresso.fr : Le “hackaton” est traditionnellement associé à l’informatique. Pourquoi donc le décliner pour les marques dans le cadre de la session  LeMobile 2.0 ?
Christophe Romei : Ce premier “Hackathon pour les marques” apporte aux entreprises de nombreux bénéfices tels que l’engagement avec une communauté de développeurs ou la réalisation rapide (48h) d’un projet. Pour une marque, le “hackathon” permet donc de concrétiser une idée d’application et sans doute de jeter les bases d’un futur service qu’elle pourra ensuite déployer à grande échelle.

ITespresso.fr :  Les applications mobiles se retrouvent désormais sur les tablettes ou les téléviseurs connectés. On parle même de rapprochement entre iOS et Mac OS. L’avenir de l’informatique et du marketing est-il obligatoirement mobile ?
Christophe Romei : Non, mais il faut comprendre que l’exécution des OS a été de simplifier les usages et cette révolution s’est passée sur le mobile, Apple en tête. Il est fort à parier que l’on retrouve un même système d’exploitation sur plusieurs support (web, mobile, tablette, téléviseur,console…). Ce qui fait dire à certain que Apple, Google et Microsoft seront le top 3 des OS multi-devices.

ITespresso.fr : Géolocalisation, services sans contact, réalité augmentée…Quelles technologies mobiles pourraient révolutionner notre quotidien ?
Christophe Romei : La créativité humaine n’a pas de limite.  Les nanotechnologies arrivent et nous verront une nouvelles génération de support connectés sur nous, autour de nous, donc forcément de nouveaux usages et de nouveaux services.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur