Cirpack acquiert Andrexen : deal franco-français dans les communications IP

EntrepriseFusions-acquisitionsOpérateursRéseauxVoIP
andrexen-cirpack
2 16

En mettant la main sur Andrexen, Cirpack consolide ses solutions de communication IP à destination des opérateurs et des fournisseurs de services.

Cirpack avait donné le ton la semaine passée, à l’heure d’annoncer la clôture de son premier tour de table (3 millions d’euros) sous l’ère Patrick Bergougnou : le spécialiste français des plates-formes de communication logicielle à destination des opérateurs et fournisseurs de services allait « envisager des acquisitions » pour compléter son offre.

Le voici qui jette officiellement – pour une somme non spécifiée – sont dévolu sur Andrexen.

Implantée depuis peu à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), cette société arrivée en 2004 sur le marché des la VoIP et des applications de communications unifiées est aujourd’hui présente en Europe, dans la CEI et en Afrique.

Elle vise trois segments de marché : les fournisseurs de services (FAI, ASP, cloud), les opérateurs mobiles (y compris les MVNO) et les opérateurs de lignes fixes. Ses solutions sont exploitées aussi bien pour les entreprises et les services convergents que pour les particuliers et les offres triple/quadruple play.

Soutenu par OSEO et le ministère de la Recherche, Andrexen a notamment développé une expertise dans le SIP Trunking, qui doit permettre aux entreprises de bénéficier des avantages de la VoIP sans avoir à changer le matériel sur site.

Cette offre inclut le chiffrement des communications, un lien de secours en cas de perte de paquet(s), le monitoring en temps réel de la qualité de la voix ou encore un accès natif à distance aux PBX d’un certain nombre de partenaires (Alcatel OXO & OXE, Amiritel, Avaya, Epigy, Panasonic, Snom).

Fusion de talents

Andrexen donne également dans l’IP Centrex, destiné à connecter des téléphones IP de plusieurs fournisseurs, puis à assurer leur suivi et leur maintenance. Une partie Mobile Centrex permet d’accéder, sur mobile, aux fonctionnalités de VoIP telles que la messagerie unifiée et l’interface Web de gestion du compte.

En matière de communications unifiées, Cirpack récupère, grâce à cette acquisition, des dispositifs de synchronisation en Single-Sign-On (SSO), des connecteurs Gmail/Outlook, des outils de gestion de présence, des connecteurs d’intégration du CRM et des réseaux sociaux…

Au-delà de ce volet technologique, l’opération englobe les équipes d’Andrexen. Illustration avec le fondateur Grégoire Boutonnet, devenu directeur du marketing et de l’innovation chez Cirpack.

Les premières synergies nées de ce rapprochement franco-français se matérialisent à travers une offre WebRTC qui ouvre la voie à des services de communication plus souples pour les entreprises clients des opérateurs. On parle de voix, de vidéo, de partage d’écran, de transfert et de partage de fichiers, etc.

« [Andrexen va] nous aider à établir plus rapidement des passerelles entre les approches IMS-RCS initiées [sic] par les opérateurs et celles des OTT [acteurs du Web, ndlr], au grand bénéfice de nos clients », conclut Patrick Bergougnou, président et propriétaire de Cirpack à travers sa holding.

Crédit photo : Paolo Schorli – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur