Cisco et Newbridge prêts pour le térabit

Mobilité
Information - news

Les deux constructeurs Cisco et Newbridge Networks ont présenté leur nouvelle génération de routeurs. En cours d’expérimentation, ils offriront d’ici quelques mois des débits atteignant 5 térabits par seconde.

Les deux concurrents Cisco et Newbridge Networks ont présenté simultanément, ce lundi 13 décembre, leur stratégie sur le marché des routeurs térabits. Ces équipements sont attendus par les opérateurs pour répondre à l’appétit croissant de bande passante sur les réseaux IP.

Newbridge a expliqué que des expérimentations ont démarré auprès de deux fournisseurs de services aux Etats-Unis et en Europe. Leurs noms ne sont pas communiqués. Ils exploitent le routeur 670 Routing Switch Platform. Selon Newbridge, cet équipement est le premier à autoriser une montée en puissance de 50 Gbits/s à 5 Tbits/s. Interopérabilité oblige, il peut faire communiquer l’ATM avec plusieurs protocoles grâce à l’adoption de MPLS (Multiprotocol label switching). Il sera commercialisé avant la mi-2000. Mais selon Grace Carr, vice-présidente du marketing, la plupart des ISP n’utiliseront pas pleinement le térabit avant quelques années.

Une telle présentation intervient dans un contexte mouvementé, puisque la société se remet à peine de la démission de son Pdg Alan Lutz et de la suppression de 10% de ses effectifs. Toutefois, c’est l’occasion pour Newbridge de gagner la crédibilité qui lui fait défaut. “Il y a un problème de viabilité. La compagnie n’a pas été très bien dirigée et elle n’a pas prouvé son expertise aux fournisseurs de services Internet. Elle doit faire sa place face à de gros concurrents qui ont déjà une certaine envergure (sur le marché térabit, ndlr)”, explique Jim Slaby, analyste pour le Giga Information Group.

Pendant ce temps, Cisco a présenté les premiers jalons de sa gamme 12000 Terabit System, qui atteindra elle aussi les 5 Tbits/s. Le premier système disponible depuis cette semaine est un routeur 12016 GSR qui atteint 320 Gbits/s (contre 120 Gbits/s pour le modèle actuel). L’équipementier explique qu’il permettra à ses clients d’utiliser des cartes d’interfaces à 10 Gbits/s.). Des essais sont encore en cours, mais il est acquis que le routeur accepte jusqu’à 15 cartes d’interface STM64 et OC192c (à 10 Gbits/s chacune). “Cela prouve que Cisco fait plus que parler, il se jette à l’eau maintenant”, commente Jim Slaby, ajoutant que Juniper et Cisco sont les seuls équipementiers à déjà commercialiser des produits évolutifs capables d’atteindre le térabit.

Pour en savoir plus :

* Newbridge

* Cisco


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur