Citrix Synergy : la virtualisation ne fait que commencer !

Cloud

Face à ses utilisateurs et partenaires, Citrix le spécialiste de la “mise à disposition d’applications” dévoile de nouvelles solutions.

A l’occasion de sa réunion, Synergy 2008 (du 20 au 23 Mai à Houston, Texas), Citrix renouvèle et complète ses solutions de ‘Delivery Services’, visant à fournir applications et contenus virtualisés, de “bout en bout”. Sur le marché, encore quasiment vierge, de la virtualisation du poste de travail, Citrix présente sa gamme XenDesktop, comme “la solution de mise à disposition des postes de travail la plus complète du marché”.

Elle se compose de 5 niveaux de perfectionnement, allant de l’Edition Express, gratuite pour 10 utilisateurs, jusqu’à l’Edition Platinium à 395 dollars. Celle-ci comprend notamment des fonctions de télé-assistance. “XenDesktop marque une étape importante dans l’histoire de Citrix”, déclare Gordon Payne, vice président senior et responsible général de la division Delivery Systems.

Cette gamme s’accompagne du nouveau client de terminal virtuel, Citrix Desktop Receiver, livré gratuitement dès maintenant, et du nouveau client pour applications virtuelles, Citrix App Receiver, également gratuit mais à partir du second semestre 2008. Fer de lance de Citrix, la virtualisation applicative bénéficie de la nouvelle fonctionnalité, XenApp for Virtual Desktops, livrée avec les deux versions supérieures de XenDesktop: Enterprise et Platinium.

En plus du développement de la certification Citrix Ready, favorisant l’interopérabilité logicielle et matérielle entre fournisseurs, Citrix mise sur des partenariats forts, pour présenter de nouvelles offres. Fruit de ses accords avec Microsoft, qualifiés de stratégiques, le Citrix Branch Repeater est une nouvelle appliance, destinée à alléger le trafic WAN (Wide Area Network), entre les agences et le data center centralisé. Il s’agit d’une sorte de serveur départemental, transparent, administré et synchronisé à distance.

80 % du marché de la virtualisation d’applicaions

Citrix Branch Repeater s’appuie sur Windows Server, pour assurer les services de fichiers, d’impression, d’Active Directory, de DNS, de DHCP, etc. Le gain en bande passante, entre agence et data center, pourrait ainsi atteindre 75 %. D’autres nouvelles solutions ressortent des accords, passés entre Citrix et Akamai. Ils permettent “la mise à disposition d’applications web de bout en bout”, en associant les appliances Citrix NetScaler au service Web Application Accelerator d’Akamai. L’ensemble doit former des infrastructures homogènes de virtualisation de réseaux.

Alors que VMware détient au moins 80 % du marché de la virtualisation de serveurs, Citrix se positionne sur plus de 80 % de celui de la virtualisation d’applications comme l’affirme Pascal Ozanne, son directeur marketing Europe du Sud. Ces deux marchés seraient comparables en revenus, avec, en l’occurrence pour Citrix, un chiffre d’affaire en hausse d’1,5 milliard de dollars en 2007 à 1,9 milliard de dollars prévu pour 2008. “Avec une offre déjà opérationnelle et des clients d’importance majeure, comme France Telecom”, s’enthousiasme M. Ozanne, “Citrix est le mieux placé pour conquérir le marché émergent de la virtualisation du poste de travail”.

Finalement, Synergy confirme que la virtualisation, conduite “de bout en bout”, ambitionne de servir les impératifs des DSI, tout en accompagnant la tendance à l’hyper connectivité et à la mobilité des actifs !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur