Clive Sinclair veut révolutionner la micro

Régulations

Sir Clive Sinclair, l’inventeur du mythique ZX 80, est persuadé que, par leur domination écrasante, Intel et Microsoft empêchent l’industrie informatique de progresser. Dans une interview accordée à PCW, il explique comment il compte lancer un portable révolutionnaire dans les deux ans à venir.

Clive Sinclair, n’aime pas la manière dont l’industrie informatique a évolué ces dix dernières années. L’inventeur du premier ordinateur personnel à moins de 1500 francs du début des années 80 -le mythique ZX80- regrette la domination écrasante d’Intel et de Microsoft.Dans une interview accordée à notre confrère Personal Computer World, publié par VNU en Grande-Bretagne, il explique comment il compte revenir sur la scène de la micro en lançant dans les deux ans à venir un portatif qui coûtera moitié moins que ses concurrents et offrira des performances et une souplesse d’utilisation inégalées.Persuadé que Microsoft et Intel ont ralenti les progrès de l’industrie l’informatique, le génial inventeur n’utilisera ni les puces du fondeur, ni le système d’exploitation de la firme de Redmond. Si le choix du processeur n’est pas encore définitivement arrêté, Sinclair pense à Linux pour son futur portable. “Ce sera très intéressant de faire une machine optimisée pour Linux”, confie-t-il. “Les PC coûtent chers à cause des puces Intel. Pourtant ce sont des usines à gaz qui consomment beaucoup d’énergie. Le système d’exploitation de Microsoft est lui aussi très lourd et demande beaucoup de mémoire vive”, assène-t-il.Sinclair pense pouvoir profiter des lacunes qu’il a identifiées sur son dernier ordinateur personnel, le Z88 qu’il a mis au point en 1988. A l’époque, il avait des problèmes d’affichage et de compatibilité.Sinclair attend que les écrans plats deviennent bon marché, ce que les analystes annoncent pour les deux ans à venir. Pour les processeurs, il lorgne sur les processeurs ARM qui équipent de nombreux assistants numériques et les téléphones mobiles “intelligents”.En mettant au point une architecture complètement différente de celle des PC d’aujourd’hui, il pense surprendre tout le monde. Selon lui, il existe un réel décalage entre ce que permet la technologie et ce qu’offre le marché. Il pense d’ailleurs que la sortie de la PlayStation2 de Sony va montrer à quel point les PC sont dépassés. D’après lui, “les gens vont être ébahis de voir qu’une simple console de jeu peut surclasser les meilleurs ordinateurs de bureau dans n’importe quel domaine. Et ils vont comprendre qu’il y a là quelque chose de vraiment pas normal.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur